nos vadrouilles

nos vadrouilles

Partie 1 : Auckland - Cape Reinga - Whangharei - Auckland

  •  

    Samedi 26 novembre

 

Embarquement dans quelques instants, je suis à Lyon St Exupéry, et une petite surprise, l'équipe de rugby des Samoa est dans l'avion. Ils rentrent au pays après avoir joué à Grenoble contre le Canada (victoire des Samoa 25-23). De beaux morceaux ;-)

 

À l'enregistrement j'ai demandé sans trop y croire s'il avait des sièges de libres pour mes longues jambes, et oh miracle, oui ! Lyon Auckland les jambes allongées ça c'est top ! Je n'y crois toujours pas. Bon je vais pas tarder à être fixé.

 

  • Lundi 28 novembre

Suis à Melbourne en transit, il est 7:00 du matin heure locale. Bon voyage les jambes bien allongées mais fatigué quand même. Cette année la douane australienne m'a piqué un rouleau de scotch ! 

 

Ça y est je suis arrivé chez Rex qui me loge à Auckland.

Remontage du vélo à l'aéroport après avoir tout déballé au contrôle, ça a pris un temps fou.

 

IMG_20161128_154504.jpg

 

Dix huit km depuis l'aéroport en suivant de Très belles pistes cyclables. Très sympathique, il vit dans une maison avec son dernier fils qui a 17 ans.

Bonne petite assiette devant la télé ! Et un verre de vin blanc en apéro.

Je suis naze, dodo à 9:00 ce soir.

 

  • Mardi 29 novembre

Très bonne nuit ! Bien récupéré.

Ce matin courses au supermarché, repas à midi chez Rex, je suis seul, il travaille. Son fils Micah revient vers 13:00, il avait un examen ce matin, il est en High School. L'année prochaine ce sera l'Université.

Après midi sieste, j'ai un vieux coup de barre. Puis vers 16:00 je fais un saut à Bunnings (c'est l'équivalent de nos Casto ou Leroy Merlin) pour trouver une bouteille de gaz pour mon réchaud, c'est à 4 km de là. Il fait chaud.

Demain première étape en direction du nord, le soir je dors chez Peter qui m'hebergera.

En attendant petit BBQ ce soir très sympa.

 

IMG_20161129_190204.jpg

 Rex, qui m'heberge deux nuits à Auckland

 

  • Mardi 29 novembre

C'est parti. Première étape très sympa, 48 km et 600 m de dénivelé. La forme laisse à désirer, mais ça viendra.

Beau temps chaud, 24°, soleil, quasiment pas de vent, c'est bien agréable.

C'était un peu pénible au début, beaucoup de circulation dans Auckland, puis j'ai attrapé la piste cyclable Nord Ouest, et là c'était top, très "secure" comme ils disent.

Tout ça grâce à Google maps en mode vélo.

Sur la piste cyclable j'ai rencontré Sue, une prof de géographie à la retraite, tres sympa, elle m'a accompagné une dizaine de kms, et m'a indiqué les bonnes routes pour éviter la circulation.

 

IMG_20161130_144554.jpg

Arrivé chez Peter et Karen, c'est au sommet d'une colline avec une vue magnifique sur les collines alentours.

Repas copieux (trop !), Un morceau de vache de leur ferme, tendre et fondant, avec des pommes de terre et des légumes crus.

Peter est passionné par les nouvelles technologies, mais ses connaissances limitées, aussi on a bien échangé sur le fonctionnement du blog, je lui montré comment ça fonctionnait.

Demain levé à 6:00, ils partent tôt bosser !

 

IMG_20161130_191210.jpg

 Peter et Karen

 

  • Jeudi 1er décembre

Aprrs une soirée super en compagnie de Peter et Karen, et j'insiste, ils sont vraiment très très sympas, direction le nord via la SH16 (SH = State Highway). Un peu de circulation au début, jusqu'à Helensville en fait, et beaucoup plus calme ensuite.

Temps magnifique, je décolle à 7:00, et la journée s'étire sur une route très vallonnée qui serpente dans des collines très vertes, avec sur ma gauche le Kaipara Harbor, un fjord qui entre dans les terres.

 

IMG_20161201_110515.jpg

 

 

Il fait chaud, très chaud, et la chaleur m'assomme un peu l'après midi. Mais finalement c'est 80km et plus de 1000m de dénivelé que j'avale. Je refais connaissance avec des pourcentages que j'adore, 10 à 13℅.

Et là devinez quoi, je me bois un super bière brune bien fraîche ! Ahhh elle fait du bien.

Ce soir je suis à Wellsford. Demain je ne sais pas encore, mais cette journée m'a bien entamée et peut être que ce sera repos.

 

Surprise, il n'y a pas de camping, mais c'est un parc. Juste un vidage de camping cars. Je ne suis pas le seul à être étonné, et du coup on se pose quand même, je suis près d'un lac, sous un arbre, c'est top. Les toilettes sont juste à côté. On espère que personne ne viendra nous chasser.

Pour le repas, deux très jolies jeunes filles  allemandes s'invitent à ma table, je ne pouvais pas refuser ! Et voilà une soirée bien agréable en compagnie de Charlotte et Mariella.

 

IMG_20161201_195547.jpg

Mariella et Charlotte

 

  •  Vendredi 2 décembre

 

Nuit super sous la tente, température un peu chaude peut être mais je ne vais pas me plaindre.

Petit déjeuner en compagnie de mes voisines de hier soir, le temps de leur faire un café avec ma cafetière italienne, et il est déjà 9:00 quand je pars.

Aujourd'hui 50 km jusqu'à Paparoa. J'ai rejoint la SH1, et là beaucoup de circulation. Je prends mon mal en patience pendant les 20km, puis je tourne à gauche plein Ouest sur la SH12 et maintenant c'est vraiment calme.

Il est midi passé, et il me reste une quinzaine de km, c'est cool.

 

IMG_20161202_095013.jpg

Une jolie maison dans la verdure

 

Ce soir c'est camping, et plus particulièrement une cabine ! Pas de places pour les tentes, encore un truc étrange. Heureusement il en restait une. Prix modeste, 25 dollars, et le wifi gratuit, ce qui est à souligner car c'est en général 2 dollars.

J'étais tôt, 14:30. Et je me suis fait une sacrée sieste.

 

IMG_20161202_175018.jpg

 Petite cabine toute simple, mais très bon lit !

 

  •  Samedi 3 décembre

Etape tranquille aujourd'hui entre Paparoa et Dargaville, 52 km et quasiment tout plat, température parfaite, pas trop chaud comme les derniers jours.

Après être revenu vers l'ouest, me revoilà en direction du nord. 

Vers midi j'ai croisé deux cyclos qui descendaient vers le sud, un jeune néo-zélandais de Napier, et un anglais assez âgé, je dirais mon âge. Il fait un tour du monde, déjà un an sur la route, et il compte encore une bonne année.

Ils ont acheté un immense sac de frites, et on les a mangées ensemble, très agréable.

Je suis tôt au camping, j'aime bien, je prends mon temps. Un peu de lessive, ça sèche vite avec le soleil. Maintenant je vais aller voir à quoi ressemble Dargaville.

 

 

IMG_20161203_122809.jpg

Une large rivière que j'ai longée sur 25 km

 

Dargaville est une ville typiquement "américaine", sans centre ville, juste une rue et quelques boutiques, des bâtiments bas, une rue large, et une zone commerciale étendue.

 

IMG_20161204_153256.jpg

Dargaville

 

Quelques courses, j'ai trouvé un rouleau de Scotch (pour remplacer celui qu'on m'a taxé à Melbourne), ça peut servir en cas de casse.

 

Et là je bois ma bière dans un bar spécialisé dans les courses de chevaux, cinq écrans diffusent des courses pendant que les clients rivés à l'écran avalent bière sur bière ! 

 

Et au fait, j'ai renoué avec une autre vieille connaissance, les sandflies. Plusieurs piqures déjà !

 

Ce soir au repas, viande séchée de boeuf (offert par Peter, un vrai délice), boîte de thon, banane et raisin, tout ça accompagné d'un verre de Merlot rouge de Nouvelle-Zélande.

 

  • Dimanche 4 décembre

 

Grosse flemme ce matin ! Aujourd'hui sera donc une journée de repos. C'est dimanche, on ne travaille pas ;-)

Sinon très bien dormi, presque dix heures d'affilées. Il n'y a que sous la tente que je dors autant, après une bonne journée de vélo. Avis donc à ceux ou celles qui font des insomnies, j'ai la recette ;-)

 

Ce midi petite descente en ville, je me prends des frites et des ailes de poulets dans un fast-food. Le jeune qui me sert me répond en français, je crois qu'il est français, mais non, il est japonais. Le courant passe immédiatement, et nous discutons longuement, Anthony me dit qu'il a appris le français très jeune en conversant sur Skype avec un copain français ! 

Il a 32 ans et vit depuis plusieurs années en NZ et il est le propriétaire du fast-food, qui marche très bien. Sa copine est néo zélandaise.

 Puis il me présente un couple de néo zélandais qui mange à côté, Geoffrey et Maryline. Ils sont à la retraite, lui était charpentier et elle travaillait dans une maison de retraite. Elle est malheureusement atteinte de la maladie d'Alzheimer... Geoffrey essaye de parler français, il me dit que sa femme a ses arrières grands-parents qui sont français.

 

IMG_20161204_143745_01.jpg

Anthony, Adrien, Maryline, Geoffrey

 

Au moment de repartir, Anthony m'offre deux sandwichs et un beau gâteau ! Il m'avait déjà offert le café. Merci Anthony pour ta gentillesse, j'espère te voir un jour en France !

 

Ballade ensuite dans le jardin public, immense, qui borde la rivière. Presque personne, beau temps magnifique, petite brise rafraichissante.

 

IMG_20161204_154954.jpg

Admirez le ciel ;-)

 

  •  Lundi 5 décembre

Il y a une semaine j'arrivais à Auckland. Dire que ça passe vite est un euphémisme. Déjà une semaine....

Aujourd'hui très courte étape, 38 km.

J'ai rencontré un cyclo français qui revenait du nord, Jean-Philippe, de Picardie. On a bien causé une demi-heure !

J'ai fait une halte près des Kai Iwi Lakes, une petite merveille bien cachée le long de la côte Ouest. C'est sur les conseils de Rex que je suis là, et je ne regrette pas. L'eau des lacs est d'un bleu intense.

C'est un camping immense mais quasiment personne. Personne ? Non, pas tout à fait, car je suis tombé sur Christina en arrivant, je lui demandé comment on payait, car il n'y a personne.

J'ai ensuite pose ma tente sous un bel arbre, et je me suis mis à manger assis dans ma petite chaise. Et Christina est arrivée, elle est restée un bon moment à discuter. Elle est allemande, médecin, une quarantaine environ et se balade seule en NZ.

 

IMG_20161205_122336.jpg

 Le bord du lac

 

IMG_20161205_133948.jpg

Ma tente bien à l'ombre sous un arbre

 

 

  •  Mardi 6 décembre

 

C'est le paradis sur terre ce matin, levé à 6:00, grand ciel immaculé, le soleil qui emmerge dans une lueur rouge au dessus des lacs, des oiseaux qui chantent et à côté de ça un silence absolu.

Je me suis tout de même levé à 4:45 pour essayer de voir des kiwis, paraît il que parfois on en voit le matin très tôt. Et bien je n'ai rien vu, en revanche je pense peut être les avoir entendus dans les fourrés. 

Le ciel était superbe, et la Croix du Sud brillait nettement, je ne parle que de celle-ci, les autres je ne les reconnais pas. Je me suis remis dans le duvet bien au chaud.

Il est 6:45, le petit déjeuner est avalé, je vais plier.

Journée fantastique ! Une route déserte, une forêt primaire géante ( forêt de Waipoua) où poussent des arbres millénaires. La mer sur ma gauche, bleue et sans nuages, et sur ma droite des collines qui se transforment peu à peu en montagnes.

 

75 km et 1300 m de dénivelé aujourd'hui. La forme va mieux ! Mais qu'est-ce que c'est casse pattes ces pentes à répétition. Pourcentage du jour, 16% !

Et devinez qui m'attend au sommet de la dernière côte ? Christina. Je ne pensais pas la revoir. On cause encore un bon moment.

Je termine en roue libre la descente jusqu'à Opononi, terme de l'étape. C'est au bord d'un fjord magnifique. En face une immense dune de sable surplombe l'entrée du fjord.

 

 

IMG_20161206_160207.jpg

L'entrée du fjord à Opononi

 

Et comme je sais que vous l'attendez, voici Christina.

 

IMG_20161206_153440.jpg

Christina 

 

(À propos n'hésitez pas à regarder les photos, elles sont toutes dans le menu horizontal "PHOTOS")

 

 Finalement nous nous retrouvons dans le même camping, elle a une tout petite tente, encore plus exiguë que la mienne. Nous partageons notre repas ensemble, elle a acheté une bouteille de vin blanc, et voilà comment on passe une super bonne soirée !

 

  • Mercredi 7 décembre

Depart ce matin vers 8:30, temps un peu plus naugeux que la veille, et un petit vent, mais rien de méchant.

Non, cette année je ne parle pas du vent car il y en a pas, ou si peu, juste une brise bien sympa. Faut dire que Bernie avait passé un coup de fil à Eole, et je dois dire que ce fut efficace ! 

Je suis sur le ferry qui traverse le fjord entre Rawene et Rangiora, c'est un kiwi qui me l'a indiqué, et ça me raccourci pas mal la route vers le nord.

 

Très bel après-midi. Mais avant ça, mon premier fish and chips, que ça fait du bien !! Ça ma tenu au ventre tout l'après midi.

 

Je suis dans le Bush du nord. Vert, désertique, pas une seule voiture sur la route, ce sont 45 km de nature sauvage que je traverse. 

Le soir je me pose à Herekino, un village de trois maisons, mais un super camping, le Traveller huts, tenue par deux femmes, Christine et Mary.

Christine m'offre une bière bien fraîche, ahh qu'elle est bonne après 75 km ! On cause un bon moment, puis des gouttes se mettent à tomber, il pleut. 

Je prends une cabine, et Christine me fait 10$ de réduc sans que je lui demande, et m'offre une deuxième bière. Super gentille ! C'est le prénom qui doit vouloir ça ;-)

À la cuisine je retrouve Alexandra, une jeune belge de Bruxelles, qui bosse dans les fermes, et je partage ma bière avec elle, et un peu plus tard arrive Julien, un normand qui est dans les travaux publics, tous les deux ont des visas tourisme et travail.

 

IMG_20161207_191617.jpg

Ma cabine de la nuit

 

 

Pas d'électricité, pas d'Internet, rien. Un endroit hors du temps, calme et tranquille, entouré de montagnes. Encore un coin de paradis...

 

  • Jeudi 8 décembre

Nuit super. Mais dehors il bruine. Je plie sans entrain et je repars. Personne vu ce matin au camping, si ce n'est Alexandra qui partait bosser. Julien était parti avant 6:00.

 

Je roule 25 km sous la pluie accompagnée de vent, pluie qui devient battante. Pas terrible...

Une voiture en face me klaxonne, et une tête joviale passe par la vitre, c'est Christine, la propriétaire du camping, qui me salue. Elle était dans doute allée faire des courses à Kaitaia.

Arrivé à Kaitaia je me pose dans un bar, et je me bois un café accompagné d'un muffin. Il pleut très fort. Je crois que je vais me poser là et attendre des jours meilleurs ;-)

Il y a une coupure générale d'électricité dans la ville, mais le café est brûlant et ça fait du bien. Et j'en profite pour rédiger le blog.

En fait la coupure concerne tout le nord de l'île, ça a l'air assez grave. La ville est morte, tous les magasins sont fermés, sauf ce café bar qui a du gaz.

Je rencontre un couple assez âgé, lui est français et elle anglaise. Ils sont installés en Nouvelle-Zélande depuis 11 ans.

Il me conseille sur les choses à voir, puis juste avant de partir me dit "et faites attention, ici c'est la ville où il y a le plus meurtres en NZ".

Quoi ? Quoi ? Comment est-ce possible ??

Et bien cette longue pointe nord sert sur sa partie ouest à l'arrivage de la drogue qui entre en NZ, et qui vient d'Asie par bateau. Et donc ici des gangs se disputent ce marché lucratif. 

Il m'explique que le convoyage se fait par motos, des groupes de 20 à 30, qui se déplacent en convoi. Il me conseille, si je les croise, de les laisser passer ;-).

Je tombe un peu de mon idée parfaite de la NZ...ils ont leurs problèmes aussi on dirait.

Cet apm pluie encore, j'ai trouvé un backpacker en ville et j'en profite pour faire de la lessive, et faire sécher les affaires.

Il est 16:00, le courant vient de revenir, il était temps, je n'avais plus de batteries, ça faisait trois jours que je n'avais pas pu recharger.

 

  • Vendredi 9 décembre

 

Départ ce matin de Kaitaia, le temps n'est pas terrible. Arrêt au supermarché pour quelques courses, puis je repars vers le nord. Aujourd'hui l'objectif est Waitiki à 90 km de là. 
La bruine de met à tomber, et je n'arrête pas d'enlever et de mettre les vêtements de pluie. Ça m'énerve un peu tout ce temps passé à s'habiller et se déshabiller. Finalement le temps se met au sec, et je peux rouler normalement.
Le relief est plutôt plat, ce qui m'arrange bien pour aligner les km.
Sur le bord de la route deux jeunes, un gars et une fille, font du stop. Je m'arrête, ils sont néerlandais, d'Amsterdam.
Plus loin c'est un cyclo également néerlandais d'Arneim que je croise, très sympa, on discute un bon moment.
Cette route me fait penser à plusieurs paysages en même temps, les plateaux de l'Aubrac, la pointe du Raz en Bretagne, un col à 2000 dans les Alpes...
Pas grand monde sur cette route, on ressent l'isolement.

 

IMG_20161209_155554.jpg

 

 

IMG_20161209_163429.jpg


Vers 17:00 je me pose au camping de Waitiki. Pas de réseau.
Waitiki se résume à une station d'essence, une alimentation sommaire, un camping et un bar restau fast food tenu par des maoris.

 

  • Samedi 10 décembre

 

Aujourd'hui est le jour du Cap Reinga, but ultime de la première partie du voyage, et point le plus au nord de mon périple. Ce n'est pas le point plus au nord de NZ, il s'agit du North Cape, mais c'est une réserve naturelle inaccessible sans accès au public.
Je pars vers 9:00, il y a 20 km à faire et 530m de dénivelé, mais voilà que la pluie s'y met des le 5eme km, elle ne me quittera plus. Le Cap est à 350m d'altitude et ça monte, avec le vent de face et la pluie battante. J'y arrive tout de même mais dans le brouillard le plus complet ! 50 m de visibilité. Je suis dégouté. Mais bon, c'est comme ça.
Retour au camping de Waitiki vers 13:30, je me commande une portion de frites et une bière, et j'en profite pour sécher. Suis humide de partout.
Pas moyen de connaître la météo de demain. S'il fait beau j'y retournerai en stop, j'ai envie de voir ce cap avec le beau temps.
Ce soir boîte de raviolis, fromage, pomme, et un verre de rouge, je m'installe dans la cuisine du camping. 
Dehors c'est extrêmement pénible, c'est infesté de moustiques. Cette nuit la toile intérieure de la tente portait bien son nom de moustiquaire, des centaines étaient agglutinés à l'extérieur heureusement ! J'entendais leur bruit, impressionnant ! Mais quand je rentre ou je sors, évidemment ces petits malins entrent.
Le temps s'est remis au beau, le vent a changé de direction. Beau demain ?

 

  • Dimanche 11 décembre


Grand beau ce matin ! Je déjeune, je plie tout, je range le vélo dans un coin, et je fais du stop pour retourner au Cap Reinga. Quinze minutes sans une seule voiture, et enfin une qui arrive, qui s'arrête et m'emmène. Trois américains en BMW. Assez sympas mais difficile à comprendre.
Au Cap Reinga c'est magnifique, ciel bleu, mer de Tasman à gauche, océan Pacifique à droite, mer bleue, le spectacle est grandiose. Le vent souffle en rafale et rajoute une touche de sublime à ce bout du monde.

Pour les Maoris, ce lieu est celui où les esprits quittent ce monde après la mort.

 

IMG_20161211_091742.jpg

 

 

IMG_20161211_090640.jpg

 


Je descends jusqu'au phare, je croise deux jeunes, un belge et un allemand, qui sont en working holidays.
Je m'impregne de la magie de ce lieu, puis il est temps de repartir. Je retrouve les deux jeunes qui font du stop aussi.
Pas beaucoup de voitures, une demi-heure d'attente, et deux jeunes québécois s'arrêtent pour nous embarquer tous les trois. On est bien tassé à l'arrière, les deux compères ont deux sacs à dos énormes et une guitare !
Discussions sympas dans la voiture et me voilà revenu au camping.
J'avale une portion de frites et je pars. Il est 11:30, j'ai 45 km à faire mais le vent souffle.

Je suis enfin arrivé à Pukenui, terme de ma journée. Vent violent cet après-midi de trois quart face, pas top. Mais le ciel est bleu !

Et là je bois une bière tranquillement installé dans une taverne.

 

  • Lundi 12 décembre

 

Nuit moyenne. Le camping est super calme, mais je n'ai pas de chance, à côté de moi une seule caravane, et dedans un type qui parle fort toute la nuit. Au début je pensais à un gars bizarre, mais en fait il s'agissait plus probablement d'un gars qui conversait sur Skype ou un truc comme ça. Il a le droit hein ? Et moi j'ai le droit de dormir aussi non ?

Le pb c'est que j'ai perdu mes boules quies. Erreur fatale :-). Bon j'ai quand même dormi.

Ce matin beau, frais, venteux (vents d'ouest). Je l'ai de côté et souvent devant aussi en fonction de la route.

 Pause à Awanui, je me prends une part de frites et deux saucisses pour 5$, c'est  moins cher que d'acheter et de se le faire.

Après midi direction plein Ouest, et donc vent dans le dos ! Superbes paysages et le bord de mer est magnifique, Coopers Beach ressemble à notre  Côte d'Azur, mais c'est bien plus calme. Les plages de sable doré sont presque désertes.

 

IMG_20161212_144808.jpg

 

IMG_20161212_154429.jpg

 

 

Ce soir étape à Mangonui, au bord du fjord de Mangonui Harbor.  Camping gratuit, juste des toilettes et de l'eau potable. Il paraît qu'on est réveillé très tôt par les coqs qui chantent, mais j'ai trouvé des boules quies, aussi je suis paré.

Je croise énormément de jeunes en working holidays, des allemands et des hollandais surtout.

IMG_20161212_173843.jpg

Le camping ce soir

 

  • Mardi 13 décembre

 

Soirée et nuit excellentes. Ce matin je traîne un peu, c'est beau au bord de ce fjord avec le soleil qui se lève dans un ciel bleu immaculé.

Un couple d'Allemands âgés se débat avec son réchaud, et je vais voir. Je les dépanne, en fait il ne savait pas le démarrer. Ils sont super heureux ! Il en faut peu des fois.

Petite étape aujourd'hui, je viens d'arriver à Whangaroa, un mignon petit port dans une baie illuminée par le soleil. Je vais me poser là, c'est calme, pas un chat, et pourtant il paraît que dans 15 jours ça va grouiller de monde.

 

IMG_20161213_125716.jpg

 

Sur la route belle allure car le vent me poussait encore, il est toujours d'ouest. Pas trop de circulation.

 

IMG_20161213_125128.jpg

Jolie maison !

 

Me voilà posé au camping de Whangaroa, je suis seul. Je vais rester deux nuits, j'ai besoin de ne pas bouger. Le coin est superbe, et demain belle météo. 

 

Pendant que je bouquine, Jean-Pierre, le patron du camping m'apporte une assiette avec un magnifique poisson plat, et il me dit qu'il est en train de cuisiner et me demande si j'aime le poisson. Oui ! Il est vraiment délicieux. Incroyable encore une fois. Quelle gentillesse ces néo zélandais.

Whangaroa est aussi un lieu de culture des huîtres.  D'immenses parcs occupent la baie, et les rochers de la côte sont couverts complètement par des huîtres !

 

  • Mercredi 14 décembre

 

Super nuit très calme. Beaucoup d'oiseaux aux sonorités inconnues me réveillent ce matin de bonne heure, puis je m'assoupis, et finalement il sera 8:30 quand je sors de la tente.

Bon petit-déjeuner, café de ma cafetière, je prends mon temps.

Lessive ensuite. Ça sèche vite avec cette brise.

Je suis un peu mou aujourd'hui, le courage de rien, ce qui confirme que moins on en fait, moins on a envie d'en faire.

Matinée lecture, café vers 11:00, c'est vraiment relax.

Midi au port de Whangaroa, je grignote mes provisions assis sur un banc face à la baie.

Température idéale, 25° !

Le coucher de soleil hier soir était beau.

 

IMG_20161213_203543.jpg

 

Ce soir je suis invité à manger chez Jean-Pierre, le gars du camping, avec un ami à lui. 

Repas dans la bonne humeur avec Jean-Pierre, Sonia et Gary. Vin blanc en apéro, poulet pommes de terre et haricots verts. Glace en dessert. Je suis repu.

 

IMG_20161214_190930.jpg

Gary, Jean-Pierre et Sonia

 

 Discussion intéressante avec Gary. Il nie l'impact humain sur le réchauffement climatique. Dommage que je sois pas plus à l'aise en anglais pour argumenter. Ensuite nous avons parler de la politique néo zélandaise, c'est un gouvernement de gauche, et je comprends vite que Gary n'aime pas les socialistes. Il est patron d'une société de camping car.

La soirée se termine en musique sur des chansons de Simon et Garfunkel. 

 

  •  Jeudi 15 décembre

Je quitte à regret cet endroit merveilleux, ces gens sympathiques, ce calme si précieux.

Il est midi et je suis à Kerikeri, je viens de visiter un site important de l'histoire néo zélandaise, en 1835 c'est dans cette baie, entres autres,  que les anglais ont débarqué. Combats contre les Maoris, conversion à la religion, tout y est passé.

Kerikeri est situé sur la côte Est, dans la célèbre Bay of Islands.

 

IMG_20161215_112736.jpg

 la baie historique

 

Midi, chaud, chaud. Trente degrés à l'ombre. À Kerikeri je fais des courses au New World, puis une pizza hut vite fait. 

Je déguste ma pizza, et je regarde machinalement dehors, et que vois-je ? Quoi ?? Un quidam en train de me piquer mon vélo ! La cinquantaine, en short, cheveux gris, tee-shirt rose.

Le vélo étant attaché, il s'attaque au cadenas à code.

Je sors, lui tape (gentiment pour l'instant) sur l'épaule, et je lui demande ce qu'il fait. Il me répond  que c'est son vélo.

Je lui réplique que non, c'est le mien.  Il me regarde et là je comprends que ce type a un problème de neurones. Il part en bafouillant et en clopinant comme un débile.

N'empêche que cet épisode m'a refroidi. Si le vélo n'avait pas été attaché il disparaissait. Le cauchemar...

Je me dirige ensuite vers Aroha Island, réserve écologique. Il y a un camping juste au nord de la baie. C'est le bout du monde encore une fois. 

Je rencontre au camping un jeune de Bordeaux,  Hoël, prénom breton, il est en vélo comme moi, il est parti d'Auckland il y a dix jours et monte au nord. Il s'étonne de ne pas avancer vite, mais il s'est fourvoyé dans des pistes infâmes, et il a du faire demi-tour. Il suivait son GPS...hi hi. Le vent et les bosses à 15% qu'il découvre expliquent le reste.

Il arrive d'Australie et à tout acheté à Auckland, vélo, sacoches, etc. Il en Working Holiday en Australie depuis presque un an. Super gentil et très sympathique.

 

  • Vendredi 16 décembre

 

Nuit calme, bien dormi, neuf heures d'un coup.

Ce matin Hoël repars vers le nord, on échange nos coordonnées. C'était encore une rencontre enrichissante.

Je bouquine sur la terrasse de l'accueil du camping, le wifi est gratuit, et j'en profite. Le patron me donne des informations sur les kiwis, en fait ils sont... trois ! Il me dit de me munir d'une lampe rouge, ça tombe bien j'en ai une.  Puis tour de la presqu'île à pied pour reconnaître les lieux, car quand j'irai ce soir, il fera quasiment nuit.

Pour les adeptes des huiles essentielles (elles se reconnaîtront), voici un Tea Tree :

 

IMG_20161216_105013.jpg

Le Tea Tree

IMG_20161216_104955.jpg

 

Repas de midi à côté de la tente sur la table en bois, puis je m'attaque au vélo. Révision complète, vérification des vis et écrous, remettre une vis qui est partie à la bequille, nettoyage du vélo, et huilage de la chaîne et du dérailleur, ça y est, le vélo est prêt à repartir.

C'est calme, personne dans le camping pour le moment. 

Demain direction Russel par le ferry qui part de Paihia.

Météo annoncée belle au moins pour trois jours.

 

  •  Samedi 17 Décembre

Hier soir vers 21:30, avec Mélanie, Albin et Baptiste, deux belges et un français rencontrés un peu plus tôt, nous sommes allés voir les kiwis. Munis d'une lampe rouge, nous avons fait le tour de la presqu'île, et à un moment on en a entendu un tout près, vu une vague forme quelques secondes et c'est tout. Assez frustrant.

Je suis rentré vers 23:00, ils ont refait un tour, mais n'ont pas mieux vu de kiwis. 

En revanche, il y avait au dessus de nos têtes un ciel comme peut-être jamais nous n'en reverrons en France à cause de la pollution. Des milliers d'etoiles, Vénus ,le Baudrier d' Orion, la voie Lactée, la Croix du Sud, et j'en passe, qui brillaient dans un fond noir d'encre. Splendide. 

Aujourd'hui direction Russel, je prends le ferry à Paihia.

 Arrivée à Paihia, encore une fois un paysage de vacances, mer et ciel unis dans un bleu éclatant.  Plage de sable fin, quasiment personne, décors de rêve. 

 

IMG_20161217_105530.jpg

 

IMG_20161217_105431.jpg

Paihia

 

Traversée en ferry de Paihia à Russell, la baie est baignee de soleil, on navigue entre  des îlots de verdure, ça a un petit air de Baie d'Halong ! Ça y est je suis à Russell, joli petit port tranquille sur la Bay of Islands, mais on sent les vacances qui sont là, ça commence à être très animé. J'ai emprunté pendant quelques kilomètres la route SH1 vers le sud, quelle circulation !

Du coup, et l'idée m'a été soufflée par un kiwi, je vais rallier Whangarei en quelques jours  par la petite route côtière, et je prendrai le train de Whangarei à Auckland. Plusieurs avantages, j'évite cette grande route, je peux musarder dans des endroits en pleine nature et calme, et ça me laisse du temps en plus dans ces coins là.

Pas grand monde dans ce camping magnifique. J'ai discuté avec un couple d'anglais assez âgé, un plaisir ! Ils parlent un anglais que je comprends bien. Leur fille habite Auckland depuis quelques années.

 

IMG_20161217_113551.jpg

Russell

 

  •  Dimanche 18 décembre

Nuit agitée. Vers 23:00 une sirène horrible se met à hurler, ça me réveille en sursaut un peu inquiet. Qu'est ce qui peut bien justifier tout ce vacarme ? Cette sirène est en plus sinistre. Fin du monde ? Bon, peut être pas. Mais quand même je suis un peu inquiet, surtout que ça ne s'arrête pas. 

Je passe la tête hors de la tente tout est calme. La sirène s'arrête enfin , puis une voiture de police ou de pompier se met à hurler.

Je me remets dans le duvet. J'ai pensé à un tsunami ! J'étais mal barré, car pas loin de l'eau. 

 

Ce matin départ à 8:30, je longe la côte en remontant un peu vers le nord puis direction sud. 

Route déserte. Les baies se succèdent, les côtes aussi. Je roule pendant une dizaine de km sur une magnifique route en balcon surplombant l'océan Pacifique, c'est juste beau.

 

IMG_20161218_112350.jpg

 

Midi, pose à l'ombre sous un arbre, je ne suis pas loin de mon but du jour, Oakura. Je prends mon temps, je m'installe dans mon siège, ça c'est un vrai bonheur pour soulager le dos. 

Le temps s'est mis au grand bleu, ce matin c'était un peu gris, et frais, idéal pour rouler.

Cette route est un vrai casse pattes ! À peine parti, une côte à 16% me réveille complètement.

 

IMG_20161218_111707.jpg

 

Camping juste au bord de l'eau, féerique.

Dur à atteindre, dernière difficulté du jour, une longue côté à 16% pour basculer derrière la colline et tomber sur une baie déserte où se trouve le camping.

Aujourd'hui 53km et 900m de dénivelé.

 

  •  Lundi 19 décembre

 

Information du matin que me communique Gisèle, il s'agissait bien d'une alerte tsunami !

Suite à un séisme en Papouasie Nouvelle Guinée, magnitude 7,9.

 

https://francais.rt.com/international/30770-alerte-tsunami-apres-seisme-magnitude-80-papouasie-nouvelle-guinee

 

Quand je pense qu'il y en a qui voudrait me voir en photo dans l'eau ! Ça va pas, non ? Trop dangereux :-)

 

Il n'empêche que cette alerte n'a pas fait bouger les gens. Je me demande à quoi ça sert...

 

Très bonne nuit, réveillé à 7:30. Depuis 21:30 ça doit faire juste 10:00 de sommeil !

 

Aujourd'hui je ne bouge pas. Coin encore paradisiaque, je vais aller marcher le long de la mer (enfin pas trop près ;-)).

 

IMG_20161219_104037.jpg

La plage paradisiaque d'Oakura

 

 

 Rencontres du jour, Marion, la blonde qui vient de Lille, Dilan, la brune allemande, Matthew le Suisse. Et la quatrième, allemande aussi, Andréa. Tous des jeunes 25 ans environ. Matthew et Andréa sont ensembles.

Dilan m'a invité à manger avec eux ce soir, super gentil. Puis dans l'après midi, je lisais à côté de ma tente, elle est venue me proposer de faire du kayak. Décidément cette Dilan est super sympa (et très jolie en plus :-)). Je n'y suis pas allé, ce n'est pas mon sport favori, et ils avaient deux kayaks pour quatre, c'était un peu compliqué, je ne voulais pas les ennuyer. Mais un tour de kayak avec Dilan ne m'aurait pas déplu ;-)

Petite averse cet après midi, juste pour paniquer tout le monde, rangement précipité des affaires, et puis ciel bleu !

Je vais aller faire un tour au village, mais il est séparé du camping par une colline, et faut grimper du 16%.

J'ai acheté une bouteille de vin pour ne pas arriver les mains vides, et à mon retour c'est Marion qui est passée me voir, elle adorerait faire de la rando à vélo. On a pas mal échangé sur ces aspects, le matériel, les parcours, etc. C'est une passionnée ! Je ferais bien du coaching ;-).

 

 Super repas préparé par Matthew, riz, courge et poulet, le tout bien épicé avec une sauce au curry, plus deux bouteilles de vin ! Et un dessert fait par Dilan, gateau au chocolat et avec des morceaux d'abricots.

 

IMG-20161220-WA0001.jpg

 

 

IMG_20161219_194323.jpg

 Andrea, Matthew, Dilan, Marion

 

Trop sympa ces jeunes. Je les aide à faire la vaisselle, puis on se souhaite une bonne nuit. On se verra demain matin.

 

  • Mardi 20 décembre

Apres un au revoir à toute l'équipe je repars. Même genre de route, déserte, dans la nature, des collines, des bosses, des descentes, la mer parfois à gauche et puis au milieu de la route un possum (ou opossum). J'en vois tous les jours, ils sont écrasés par les voitures la nuit.

C'est une calamité en NZ, ils détruisent tout, ils mangent la flore, tuent les kiwis. 

Ils ont une bonne tête, moi je les trouve plutôt sympathiques.

IMG_20161220_102204.jpg

Un possum mort sur la route

 

Aujourd'hui encore un petit dénivelé de 900m pour 53 km. Pas de pourcentage atroces sauf pour quitter le camping ce matin.

 

IMG_20161220_134854.jpg

Sur la route

 

Ce soir je suis à Whakananani, au bord de mer encore, plus précisément sur un bout de fjord qui entre dans les terres. 

 

Et je vous présente le plus long pont piéton de l'hémisphère sud, que j'ai traversé.

 

IMG_20161220_173400.jpg

Entre Whakanani Nord et Whakanani Sud

 

 

Le temps est splendide, température parfaite. 

Demain direction Whangarei, chez le père de Rex qui m'avait hébergé à mon arrivée à Auckland.

 

  •  Mercredi 21 décembre

Ciel gris ce matin. Ça menace même de pleuvoir. Je quitte le camping de Whananaki vers 11:00 ce matin.

À côté de ma tente, quatre autres petites tentes, se sont des jeunes allemands qui marchent. Deux gars et deux filles. Il y en a une qui marche sur des oeufs, je suppose qu'elle doit avoir des ampoules. Je ne les envie pas avec leurs énormes sacs à dos !

Trente km plus tard je fais une halte à Hikurangi, petit village bien calme à l'écart de la SH1. 

Le temps se lève, des trous de ciel bleu apparaissent, ça va, il ne pleuvra pas dans l'immédiat.

Je suis tout près de Whangarei, but du jour, et fin de la première partie de ce voyage.

Et voilà mes premiers 1000 kms de franchis !

Sur la route je rattrape dans une côte deux cyclos chargés comme moi. Discussions, ils sont canadiens, ils habitent vers Vancouver sur la côte Ouest du Canada. Un homme et une femme.

Ils roulent sur la SH1 depuis Paihia, je ne les envie pas. Je viens d'en faire une quinzaine de kms et c'est vraiment chargé comme axe.

Arrivé à Whangarei, direction la gare. Accueil très sympa, la personne vient voir mon vélo, c'est OK pour le mettre dans le bus.

Vous devez vous dire, il parlait du train, mais quand je suis arrivé à la gare, pas de trains, mais des bus Intercity.

Donc ça y est, j'ai mon ticket pour vendredi matin à 9:15. Arrivée à Auckland à midi.

Soirée cinéma avec Alex, nous avons regardé le film palme d'or au festival de Cannes, "L'enfant" des frères Dardenne. Il a mis le film en français pour moi, sous titré en anglais pour lui, vraiment très attentionné.

 

  • Jeudi 22 décembre

Nuit excellente. Aujourd'hui visite de la ville de Whangarei qui semble assez jolie, particulièrement le bassin nautique et les parcs environnants.

Alex est vraiment quelqu'un qui est tourné vers les autres. Il reçoit des gens via le site www.couchsurfing.com. Il a trois livres d'or rempli de beaux commentaires et de dessins.

Alex a 74 ans et un esprit de 20 ans.

 

IMG_20161222_094716.jpg

Alex, Adrien

 

Grosses averses aujourd'hui sur Whangarei. Je visite le port et me promène autour de la baie.

J'attache mon vélo sous un abri et discute avec un Maori qui fait du patin à roulettes avec sa fille. Torse nu, le corps recouvert de tatouages, musclé, 1,90m, 100 kg ?, il est impressionnant. Il me conseille de ne pas laisser mon vélo ici, pas assez de monde. Il me dit qu'il est policier, que les néo zélandais sont honnêtes mais il faut être prudent, il suffit d'une personne.

Je croise deux jeunes filles jouant de la harpe magnifiquement ! Je les écoute un moment et je leurs donne deux dollars, c'est tellement rare d'entendre jouer de cet instrument.

 

IMG_20161222_120324.jpg

Les filles à la harpe

 

Midi, mon premier resto digne de ce nom ! Sur le quai, animé. Crumbled Pork (porc frit, excellent) , vegetables (légumes), et un verre de Chardonnay. J'apprécie. Les pâtes, le thon, les frites, je commence à saturer. Et une mousse au chocolat pour finir. Les autres desserts ne m'inspiraient pas.

Ballade à pied cet après-midi autour de la baie, il fait lourd. 

 

IMG_20161222_133624.jpg

 

 IMG_20161222_134856.jpg

 

Ce soir camping de Whangarei car Alex ne peut m'hebergera qu'une seule nuit.

 

  • Vendredi 23 décembre

Je suis dans le bus, un méga bus en fait, j'ai rentré mon vélo dans la soute sans pb sans enlever les sacoches, debout, bien calé.

Super place pour les jambes à l'intérieur.

Nuit pluvieuse au camping mais heureusement le ciel s'est dégagé et j'ai pu prendre mon petit déj dehors.

Trois heures de bus vite passées, j'ai bouquiné.

 

Ça y est me voilà de retour chez Rex. Ça me fait tout drôle de me retrouver là, trois semaines après. Il s'en est passé des choses depuis, j'ai peine à croire que je suis allé au Cape Reinga et revenu... des milliers d'images, de souvenirs, de paysages, de visages se télescopent dans ma tête...la première partie s'achève, belle, parfaite et sans aucun problème.

 

Je croise Rex vite fait dans l'après midi qui passe prendre des affaires, et il me laisse la maison. Il me propose de laisser mon vélo chez lui pendant que je serai à Auckland avec Perrine. Un type en or ! En plus il a rempli le frigo de bières juste pour moi (il ne boit pas d'alcool). 

 

Le blog reprendra quand je reprendrai la route, c'est à dire le 28/12. En attendant, retrouvailles demain avec Perrine !!

 

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous, joyeux Noël et à bientôt.

 

Fin de la première partie.

 

Pour lire la seconde partie, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Partie 2 : Auckland - Hamilton - New Plymouth - Taupo - Gisborne - Napier - Fielding

 

 

 

 

 

 COMMENTAIRES

 

  • Salut Adrien
    Contre les Sandflies un seul remède , l'oignon coupé en deux en friction , le reste n'est que roupie de Sansonnet ,ça a marché pour leurs cousins Norvégiens ainsi que pour le moustique tigre à Aiton 
    De plus ça éloignera les petites jeunes pour faire plaisir à Gisèle !!

    · Répondre
       
    • Bonne et heureuse année 2017 Adrien, bonne santé mais aussi du bonheur et la joie de se retrouver, que ton rêve que tu réalises continue à bien se dérouler. Meilleurs vœux aussi à tous ceux qui te laissent des messages et à toute la famille. A très bientôt.

      · Répondre
      • adrien  Paulette · 2 janvier 2017

        Merci Paulette. Très bonne année aussi à toi et à toute la famille.
        En ce moment c'est la pluie qui me contraint à l'arrêt. Grosses bises !

        · Répondre
         
       
    • Coucou Adrien , un grand plaisir de regarder tes photos et lire les commentaires un voyage extraordinaire je te souhaite une bonne et heureuse annee 2017 pour toi et ta famille. Et encore pleins de voyages en famille bisous bea Montgilbert

      · Répondre
      • adrien  Bea.savoie · 1 janvier 2017

        Merci Béa ! Belle année 2017 aussi à toi et à ta famille. Bon courage pour la suite. Bisoussss.

        · Répondre
         
       
    • Dédé (visiteur) · 24 décembre 2016

      Merci Adrien. Quel plaisir de recevoir ta carte des antipodes! Joyeux Noël avec ta fi-fille. Une cuisse de mouton fourrée au kiwi ...ça doit être bon!. Grosses bises.

      · Répondre
      • adrien  Dédé · 24 décembre 2016

        Huîtres, poissons, et des tas d'autres petits plats à partager. Et champagne ! Fallait bien ça pour fêter les retrouvailles.

        · Répondre
         
       
    • Bonne fete de Noel Adrien. Des bisses Anne-Marie.???

      · Répondre
       
    • J'imagine la joie que tu as dû avoir en retrouvant Perrine. Que de choses à partager ! 
      Savoure bien ces bons moments. Très BON NOEL à tous les deux et un grand bonjour à Perrine.
      Grosses Bises.

      · Répondre
      • adrien  Chantal · 24 décembre 2016

        On a bien fêté le réveillon hier soir ! Des grosses bises de Perrine et de moi. Joyeux Noël !

        · Répondre
         
       
    • Merci de nous faire partager ton périple.Ca fait déjà beaucoup de km et de bons souvenirs.Je te souhaite bon courage pour la suite ainsi qu'un joyeux Noël avec ta fille.
      Bises à vous deux.
      Alain.



      · Répondre
       
    • Joyeux Noël de Randens

      · Répondre
         
      • Joyeux Noël d Alsace ! On pense bien à vous ... bises à Perrine. Les Roux

        · Répondre
         
      • Quelle belle première partie : un beau cadeau partagé...Joyeux Noel Adrien. profites en bien avec Perrine.

        · Répondre
         
      • karine (visiteur) · 23 décembre 2016

        Je te souhaite un joyeux noel :-) Ici c'est déjà fini (on a pris de l'avance cette année !!) et on va aller passer 4j à la montagne "pour changer d'air". Je reprendrai avec joie et envie la suite de ton périple après ce petit break :-) Bises à tous les 2

        · Répondre
         
      • Ne sachant pas exactement quand ce sera Noël dans ton coin (et refusant de faire le moindre calcul d'horaire -quel bonheur, la paresse ! -), je te souhaite déjà un joyeux réveillon. Profite bien de tout, abus conseillés ! Bises à Perrine. Et un peu à toi aussi :-)

        · Répondre
         
      • Je suis ravie de lire que tout se passe très bien pour toi : vélo donc forme physique, rencontres, admiration de ton fan club ! mais surtout lle fait que chaque jour tu savoures la liberté. On récolte ce que l'on sème donc toutes mes félicitations !!
        Joyeux Noël avec ta fifille !
        Plein de bises ensoleillées du Thoronet 

        · Répondre
        • adrien  Maryse · 22 décembre 2016

          Je suis super heureux de revoir Perrine !! Merci Maryse. Joyeux Noël à toute la famille, je suppose que vous vous retrouvez tous. Grosses bises.

          · Répondre
           
         
      • salut Adrien,
        je me suis enfin replonger dans la lecture de ton blog, vraiment sympa de visiter la NZ de cette manière (je parle de ma manière à moi, en photo et anecdote pas en vélo)
        Fais la bise à Perrine de ma part et mets une photo (d'elle pas de toi) sur le blog
        dont j'ai redonné l'adresse aux bras cassés, leur reste plus qu'à trouver un PC
        bon Noël

        · Répondre
        • adrien  michel · 22 décembre 2016

          Y savent s'en servir d'un PC ? Ha ha ha. 
          Tu veux pas ma photo ? Ah ben suis déçu ;+).
          Bon Noël à toi et toute la famille. À plus.

          · Répondre
           
         
      • enfin j'ai repris la lecture de ton blog ! des coins vraiment magnifiques mais coup de cœur pour la plage d'Oakura ! et dire que j'aurais dû m'envoler dans 1 semaine pour vous rejoindre... Je sais que tu apprécies le climat de NZ mais pour que tu sois bien conscient de ton bonheur... ici il fait -22° ! Je suis contente de sentir que tu es en plein bonheur... en parfaite liberté !! de gros bisous

        · Répondre
         
      • Salut Adrien, pour les kiwis c'est pas bien dur à trouver, j'en ai ramassé 5 cagettes juste avant les gelées ! Bonne route

        · Répondre
         
      • un tsunami ??? désolée de te perturber avec une vraie banalité : il neige :-( ... voilà je n'ai rien d'autre à dire.

        · Répondre
        • adrien  Christine · 19 décembre 2016

          Oui un tsunami ! Rassures toi, je ne suis pas perturbé, mais je compatis ! Il en est tombé beaucoup ?

          · Répondre
           
         
      • Et nous qui pensions qu'il n'y avait que des moutons en Nouvelle Zélande ! Enfin, méfie-toi, mon Adrien, toutes ces filles de partout, c'est peut-être un piège (cette Dylan, knockin on heavens door, n'est-elle pas trop "No-belle" pour être honnête ?). Bonne route (enfin, plutôt bonne nuit à cette heure). Bizkanmèm

        · Répondre
        • adrien  Bernie · 19 décembre 2016

          Ahh on sent le gars qui a une culture dylanesque certaine ! Un piège ? J'ai l'impression que c'est plutôt moi le piège ;-)
          Bonne nuit donc, moi je roule !

          · Répondre
           
         
      • Hello Adrien.
        C'est toujours un plaisir de te lire chaque jour (ou presque) et de partager les moments apparemment très sympas de ton voyage.
        A+++

        · Répondre
        • adrien  Pierre BoJo · 18 décembre 2016

          Merci l'ami ! Oui très sympa cette virée pour le moment. Tout se déroule parfaitement, pas une seule anicroche. À bientôt !

          · Répondre
           
         
      • Coucou Adrien, rencontreras tu un jour ce kiwi tant espéré ? ? je l espère et j y crois car ta ténacité et ta patience seront récompensées ! Bisous 

        · Répondre
        • adrien  fifine · 18 décembre 2016

          C'est un peu la quête du Graal la recherche du kiwi ! À se demander si ce n'est pas un animal mythique. Mais je ne désespère pas ! Grosses bises.

          · Répondre
           
         
      • Adrien, on a vu beaucoup de plages... mais on ne t'as jamais vu au bain (surtout ne t'imagine pas que je rêve de ce spectacle ;-) C'est juste que je me demandais : le Savoyard, ça sait nager ?
        C'était la question fondamentale du jour. Bizatoi

        · Répondre
        • adrien  Bernie · 18 décembre 2016

          J'ai répondu dans l'article, c'est trop dangereux :-)
          Pour répondre à ta question du jour, oui, un savoyard ça sait nager !

          · Répondre
           
         
      • Bravo Adrien ! Non seulement tu as la forme physique, mais tu sais saisir les occasions de rencontres et d'échanges. Merci de nous faire voyager sans nous fatiguer...
        Grosses bises. On pense à toi.

        · Répondre
         
      • Emilie (visiteur) · 16 décembre 2016

        Coucou
        Et bien c'est une sacrée aventure ! les paysages sont magnifiques !
        Moi je suis toujours dans l'attente entre les montagnes de Randens city !

        · Répondre
        • adrien  Emilie · 16 décembre 2016

          Hello Émilie, je vous que la Lune n'a pas eu d'effets :-). Merci pour ton petit mot. Oui c'est une belle aventure ! Bon courage à toi pour la dernière ligne droite !

          · Répondre
           
         
      • william (visiteur) · 15 décembre 2016

        Salut Adrien,
        Je vois que tu as pris le bon rythme et profite a fond de ton voyage et des rencontres (pas l'air d'avoir beaucoup de monde a rencontrer pourtant !!)
        Bonne route vers le sud désormais

        · Répondre
         
      • Après un séjour en Alsace , je viens de découvrir avec toujours autant d'intérêt la suite de ton périple :
        des paysages magnifiques comme le Cap Reinga et des rencontres toujours très sympa malgré la tentative de vol de ton vélo qui heureusement était attaché. La chance est avec toi ! Alors bonne continuation ! Grosses bises. Maryse

        · Répondre
        • adrien  maryse Burtin · 15 décembre 2016

          Oui je peux dire que j'ai eu de la chance. Marché de Noël en Alsace ? Aujourd'hui je ne bouge pas, suis encore dans un coin superbe. Merci pour tes messages ! Grosses bises.

          · Répondre
           
         
      • Je vois qu'on s'embourgeoise , qu'on s'installe dans le confort , relax relax...! mais pourvu que ça dure...! Bonne continuation et beaucoup de nouveaux plaisirs . Nous on te suis et on attend la suite .

        · Répondre
        • adrien  Vincent · 14 décembre 2016

          Hé faut quand même pédaler !! Merci ça fait plaisir d'avoir des messages le matin au réveil. Bonne nuit !

          · Répondre
           
         
      • Toujours aussi passionnant ton voyage, les paysages sont magnifiques, tes rencontres super sympathiques.Quant à nous, nous avons un temps superbe et à 1000m nous n'avons pas de pollution et le matin pas besoin de gratter les pare- brises.Ton cousin a repris le ski de randonnée. Je suis très triste pour qui tu sais, alors profite bien mais prend soin de toi.

        · Répondre
        • adrien  Paulette · 14 décembre 2016

          Merci pour ton message, moi aussi je suis triste, je n'arrête pas d'y penser. Pour moi ça va, les jours passent vite. Je t'embrasse bien fort.

          · Répondre
           
         
      • C'est possible que nous venirions une fois a Chicago, a Bernadette. Elle a inviter par Face Book pour visiter ce beau ville en USA. Elle a posté des beaux photos de ce village. Elle sera une guide magnifique!

        · Répondre
           
        • Quel beau voyage, Adrien! Je suis un peu jaloux de tes vacances pendant ce long temps. Profitez de ton vélo, le temps, la nature et de gens que tu renontre!!

          Anne-Marie.

          · Répondre
             
          • ça donne sacrément envie ton périple :-) ici on gratte tous les matins ! Profite en bien Bises

            · Répondre
             
          • Anne-Marie de Wolf (visiteur) · 12 décembre 2016

            Adrien, quel beau voyage!! Et le temps c'est magnifique. Je suis un peu jaloux de tes vacances longues dans une nature tres belle!! Profitez de ta route! 

            Anne-Marie.

            · Répondre
            • adrien  Anne-Marie de Wolf · 13 décembre 2016

              Ah ça oui tu peux être jalouse ! Pour le moment c'est vraiment parfait..
              Merci pour ton message. J'espère que vous allez tous bien, bonjour à Will.

              · Répondre
               
             
          • De beaux paysages, de rencontres, d'opportunités et imprévus bien racontés et pour nous sans la fatigue dans les jambes ;-) , des conditions un peu difficiles sur cette partie de ton périple....

            · Répondre
            • Faut relativiser car certe il y a un peu de vent, mais les conditions sont pour l'instant bien meilleures que ce que j'avais connu sur l'île du Sud il y a un an.

              · Répondre
               
             
          • Quel bonheur pour nous de voyager sans faire d'efforts...! Mais nous n'avons pas le plaisir des rencontres que j'imagine intéressantes . Vivement la suite et le retour du beau temps . Bon vent mais dans le dos. Raym.

            · Répondre
             
          • Que c'est beau la liberté ! On te sent pleinement épanoui et rôdé dans tes petites habitudes d'aventurier :-) merci de nous porter sur ton vélo ( ça en fait du monde derrière toi ! ) et de nous permettre d'en profiter avec toi. Plein de bisous

            · Répondre
            • adrien  fifine · 11 décembre 2016

              Ahh ça me fait plaisir ton petit mot :-). Oui c'est beau la liberté, le hasard des rencontres. Et les paysages somptueux de la NZ. Gros bisous des antipodes !

              · Répondre
               
             
          • C'est de la télé réalité que vous voulez les amis ? Je peux vous en donner :-).
            Ceci étant je comprends que soyez un peu désespérés dans votre froid et votre pollution hahaha. Mais je vous aime bien quand même !

            · Répondre
               
            • Il a raison le Marcos, les vieux, ça s'embourgeoise sérieusement dans l'hémisphère sud. L'année prochaine, c'est le tour du lagon en jet-ski ? Ah, t'as de la chance qu'on t'aime, toi... Bikanmem

              · Répondre
                 
              • enfin!! l'aventure commence... J'ai cru que dans 2 jours on allait te retrouver dans un hôtel club à siroter des cocktails au bord de la piscine et le vélo dans le coffre d'un 4x4 en location. Faut t'y mettre un peu :-)
                Biz

                · Répondre
                   
                • Ahhh ça m'aurait plu que tu soies jalouse de Christina :-)))
                  Non, pas de vent ! C'est incroyable, mais j'ai de la chance pour le moment. 
                  C'est vraiment beau. Les deux îles sont carrément différentes. Bonne fin de journée, je me lève là. Bisous.

                  · Répondre
                     
                  • ggrrrr... je suis jalouse ! non pas de Christina :-))) mais des paysages que tu vois... je suis passée au même endroit, à la même saison et moi il pleuvait ! nettement moins de charme. Sans doute qu'il faut le mériter et le faire à vélo.. nous étions en voiture climatisée, forcément ... en tous cas, tu ne nous parles pas du vent cette année ? biz

                    · Répondre
                       
                    • Sympa ! ta rencontre, le repas partagé arrosé de vin blanc au bord d'un superbe fjord et la dune de sable en face.
                      A+ bises

                      · Répondre
                      • adrien  maryse Burtin · 8 décembre 2016

                        Oui c'est l'imprévu du voyage, on ne sait jamais qui on va croiser, et on a parfois de belles surprises. À bientôt. Bises.

                        · Répondre
                         
                       
                    • Je pense que d ici peu Gisèle va oser te raconter toutes les rencontres qu elle fait..
                      ?

                      · Répondre
                         
                      • A l'occasion de la halte près des Kai Iwi Lakes, le mystère s'épaissit encore...
                        Bisous qd même !

                        · Répondre
                           
                        • Hello cousin ! Me voilà de retour de Paris donc je prends connaissance de l'évolution de ta recherche de liberté ! 
                          Si certains se lèvent à 4h du matin pour méditer, jeûnent ou font abstinence toi tu dragues, tu bois de la bière, tu t'offres des cabanes en dur pour dormir. Peut être est ce la nouvelle voie de la libération ?!!
                          Allez bon vent et belle vie ! Bises

                          · Répondre
                          • adrien  Maryse · 5 décembre 2016

                            Hum, je relève tout de même une inexactitude : je ne drague pas. Peut être est ce même le contraire :-)
                            Merci pour ton commentaire très drôle ! Plein de bises.

                            · Répondre
                             
                           
                        • Merci de nous faire profiter de ton long périple par tes photos et tes commentaires. Tous les matins ma curiosité me pousse à ouvrir ton blog et rêver depuis notre vallée de la Maurienne où l'hiver s'installe doucement : brouillard et froid le matin , soleil l'après-midi.
                          Je te souhaite une bonne route et de belles rencontres .
                          A+ Bises Maryse

                          · Répondre
                          • adrien  maryse Burtin · 4 décembre 2016

                            Merci Maryse ! Ça me fait plaisir de te lire. Passe le bonjour à Alain, et grosses bises !

                            · Répondre
                             
                           
                        • Pour moi le mystère reste entier : MAIS QU'EST-CE QU'ELLES ONT TOUTES ? QU'EST-CE QU'ELLE LUI TROUVE ? Gasp !

                          · Répondre
                          • adrien  Bernie · 3 décembre 2016

                            Que dois-je répondre à cette question fondamentale.... En toute modestie je ne vois qu'une réponse, mon charme :-)

                            · Répondre
                             
                           
                        • Julia (visiteur) · 2 décembre 2016

                          Dis donc Adrien, c'est de la triche! Tu as pris une cabine!!! Pffff!!! ;)

                          · Répondre
                           
                        • brigitte (visiteur) · 2 décembre 2016

                          et bien, ça à l'air d'aller pas mal!
                          tu m'étonnes.....
                          et nous qui avons froid et grattons les pare-brises
                          je ne comprends encore pas pourquoi, je ne suis pas en nouvelle-zélande moi aussi.7
                          bises

                          · Répondre
                           
                        • coucou Adrien. tu nous fais rêver avec tes températures chaudes... ici, on gratte le pare-brise chaque matin...pas du tout envie de bière, mais un p'tit vin chaud plutôt :-) Je vois que le périple commence bien. bonne route à toi et merci pour tous les posts... ça fait envie.

                          · Répondre
                          • adrien  Christine · 2 décembre 2016

                            Hi Christine ! On rêve toujours de ce qu'on n'a pas, moi je rêve de fraîcheur ! Belle île côté nord, très verte et vallonnée. Bon courage à toi ! Plein de bisous.

                            · Répondre
                             
                           
                        • Salut Adrien,
                          je vois que le périple commence bien avec toujours de belles rencontres et ta bonne humeur.
                          Bon courage et profite bien
                          a+


                          · Répondre
                          • adrien  william · 2 décembre 2016

                            Merci William ! Oui, rencontres super, le vélo ça doit aider. À la prochaine et la bise à Véro.

                            · Répondre
                             
                           
                        • tu vois c'est bien ce que disait Bernie, la bière est fraiche :-)

                          · Répondre
                           
                        • Hello Adrien ! Sympa de visiter à nouveau ce magnifique pays par procuration avec tes commentaires et tes photos :-) Je ne m'en lasse pas !! et ça égaye mes journées de travail ! Bises

                          · Répondre
                          • adrien  karine · 1 décembre 2016

                            Ahh je retrouve les fidèles lectrices ! Merci pour ton commentaire, moi non plus je ne m'en lasse pas de vous lire tous. Bises !!

                            · Répondre
                             
                           
                        • Profites en bien et comme dirait l'autre, vivement la retraite!

                          · Répondre
                           
                        • Que la route te soit douce, la bière fraiche et le vent dans le dos ! 
                          Vas-y, fais-nous rêver. Tu peux même en rajouter des wagons puisque, de toute façon,... on t'en veut déjà !!!

                          · Répondre
                           
                        • Très bon démarrage ;-)

                          · Répondre
                           
                        • Les douaniers ont cru que c'était une bouteille de scotch ?

                          · Répondre
                           
                        • donc bientôt arrivé ! Ils sont incroyables chez Emirates... Wifi dans l'avion, trop génial... Encore un petit flight vers l'Est et tu es "chez toi" ! bonne fin de voyage et 1 gros bisous

                          · Répondre
                             
                          • Ça commence pas mal. On allonge les jambes au début avant de les déplier sur le vélo. Bonne route

                            · Répondre
                             
                          • Wifi dans l'avion, gratuit, entre Ceylan et Djakarta, à 11000 m d'altitude ! Incroyable.

                            · Répondre
                               
                            • Bon voyage Adrien, prends soin de toi. Tu devais te sentir minuscule à côté des joueurs de rugby, ils doivent être impressionnants.
                              Bises Paulette

                              · Répondre
                               
                            • brigitte (visiteur) · 26 novembre 2016

                              bon voyage Adrien
                              c'est pas à moi que ça arriverait de voyager avec une équipe de rugby!
                              bises

                              · Répondre
                               
                            • wow, le voyage risque d'être "chaud" avec les rugbymen de Samoa.... je n'en reviens pas que tu aies eu un siège spécial... c'est quelle compagnie déjà ? Fais un bon voyage ! bisous

                              · Répondre
                               
                            • Adrien, c'est reparti comme en ...2015 :-)
                              Bon voyage, profite bien!

                              · Répondre


                            11/03/2018
                            0 Poster un commentaire

                            Inscrivez-vous au blog

                            Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

                            Rejoignez les 88 autres membres