nos vadrouilles

nos vadrouilles

Partie 4 : de Airlie Beach à Mission Beach

Vendredi 21 février : Airlie Beach - Townsville (275 km)

Les photos

 

Nous quittons Airlie Beach après deux jours superbes passés dans ce petit paradis du bout du monde.

 

Notre destination est Townsville, toujours au nord, avec comme objectif Magnetic Island, l'île aux Koalas.

 

Pour l'instant, c'est la pause cappuccino à Bowen, qui est réputée pour ses mangues. A ce propos, les mangues sont délicieuses, un goût et une saveur incomparables !

 

La canne à sucre est également très présente, depuis le début du voyage. Vérification faite par Gisèle, l'Australie est le troisième producteur mondial de canne à sucre. D'ailleurs lors de l'arrêt café à Sarina, une immense distillerie à l'entrée de la ville répandait son parfum de rhum dans toute la ville. Ti-punch à toute heure sans rien boire :-)

 

 

 

Nous croisons souvent des Australiens "typiques", tatoués, bien costauds et très longue barbe. En voilà un spécimen.

 

A 13h30 nous étions au camping de Townsville, près de la mer. Pique nique à côté du van, sur un emplacement bien ombragé, ce qui n'est pas du luxe, car aujourd'hui il fait 34 degrés... à l'ombre.

 

Nous restons tranquillement à lire, puis quelques courses vite faites au Coles du coin. Et un passage au bottle shop, faudrait quand même pas être à sec !

 

Ensuite direction la plage, enfin un endroit surveillé et sécurisé pour se baigner. Un boudin flottant délimite le périmètre.

 

Le bout de plage sécurisé par des flotteurs, sans méduses, ni requins, ni crocodiles...

Le bout de plage sécurisé par des flotteurs, sans méduses, ni requins, ni crocodiles...

Samedi 22 février : Magnetic Island

 

Les photos

 

Départ en Ferry ce matin à 9h, la traversée dure environ 20mn. Le temps n'est pas terrible, ce matin nous avions à peine terminé le petit-déjeuner qu'il pleuvait à seaux.

 

Nous avons un pass bus pour l'île. Nous prenons le bus sur quelques km pour monter a Forts Walk. Ancienne place fortifiée datant de 1770. Et accessoirement, promesses de voir des koalas.

 

Le temps tient bien pour l'instant, un peu de soleil. La montée est agréable, le chemin est large. Nous marchons en pleine forêt, et malheureusement nous nous apercevons que le feu a fait des dégâts ici il y a quelque temps.

 

 

 

Le fort, situé à 233m d'altitude

Le fort, situé à 233m d'altitude

Le baroudeur ! Là il pleuvait

Le baroudeur ! Là il pleuvait

La pluie se remet à tomber quand nous sommes au sommet, et le vent souffle fort.

 

Une jeune femme nous indique un koala niché dans un eucalyptus. On en heureux, car pour l'instant, point de koala !

 

Qualité pas terrible, mais il est loin et à contre-jour

Qualité pas terrible, mais il est loin et à contre-jour

La descente est agréable, la forêt embaume, odeurs d'huiles essentielles.

 

La plage de Horseshoes est à environ 1,5 km et nous prenons le sentier. A 500m de l'arrivée, je suis victime d'une crise de tachycardie, cela ne m'inquiète pas outre mesure, j'en fait régulièrement. Mais celle-ci ne veut pas passer. Pose à un abri bus, finalement c'est le bus qui nous emmène au bout.

 

Nous avisons une taverne en bord de mer, je m'installe, mais mon cœur bat toujours la chamade, ça ne passe pas. Nous prenons le repas, et enfin, au bout de une heure un quart, ça s'arrête. Gisèle était un peu stressée ! Ça fatigue quand même un peu, ça a duré longtemps.

 

Horseshoes Beach

Horseshoes Beach

Le temps se met à la pluie de nouveau. Nous voulons voir des koalas, et nous cherchons un peu, mais rien. En revanche nous apercevons des kangourous, quatre au total, trop loin pour les photographier.

 

Nous reprenons le bus pour visiter Picnic Bay, la Baie la plus à l'Ouest de l'île, mais une pluie drue et incessante nous dissuade de descendre du bus à l'arrivée. Nous ne sommes pas les seuls à ne pas descendre.

 

Retour donc au terminal des ferries pour le retour sur le continent. La bateau est bondé.

 

Au camping c'est tristounet, il pleut, nous sommes dans le van, pas trop malheureux quand même :-).

 

Premier soir où nous devons rester dedans ! Dehors il pleut, pas fort, mais c'est bien installé. La météo pour la semaine qui vient n'est pas terrible...

 

Mais nous ne nous laissons jamais abattre ! Et que fait-on avant le repas ? Apérooooo !!

 

Dimanche 23 février : Townsville - Mission Beach (250 km)

 

Les photos

 

Il a plu des cordes toute la nuit ! Et en plus un p..... de moustique nous a fait vraiment ch... ! 

 

Petit déj dans le van donc, c'est pratique, il est surélevé, heureusement.

 

On quitte Townsville vers 8h30, il tombe quelques gouttes, et ça va tomber de plus en plus fort. C'est quasiment un mur liquide qui tombe du ciel sans discontinuer. Je roule à 70 km/h et même à cette vitesse c'est du sport. Et qui nous dépasse à toute vitesse ? Les poids lourds bien évidemment.

 

Tout à coup, venant dans l'autre sens, sous cette trombe d'eau, une cycliste avec des bagages, chargée comme une mule ! Je la salue avec quelques petits coup de klaxon, elle me répond d'un signe de la main. Perdue au milieu de rien dans cet apocalypse de pluie, bravo. Mais quand même je me demande si c'est bien prudent, la visibilité est nulle, et les poids lourds ne s'écartent pas pour si peu.

 

Plein de carburant à Ingham, et habituel cappuccino, c'est la pause du matin. La pluie s'est arrêtée, mais pour combien de temps ?

 

La météo est exécrable pour les cinq jours à venir, si ça se confirme, nous aviserons.

 

Nous décidons de nous arrêter à Mission Beach plutôt que Cardwell finalement. Vu ce que le ciel déverse comme flotte, mieux vaut ne pas être trop loin de notre destination finale, qui est Cairns. Les routes inondées c'est courant par ici.

 

A midi nous avisons un petit parc près de la mer, à Cardwell justement. Un gars fabrique des tartes variées dans sa boutique ambulante, et j'en achète deux. Bacon, champignon et fromage, délicieux. Et un bout de melon pour le dessert.

 

The Original Cardwell Pies

The Original Cardwell Pies

Nous sommes à Mission Beach en début d'après midi. Il pleut encore, pas fort mais c'est continu.

 

Une accalmie permet de se balader sur la plage, et Gisèle en profite pour faire trempette, toujours dans la zone bien délimitée.

 

La plage de Mission Beach

La plage de Mission Beach

La plage de Mission Beach

La plage de Mission Beach

Et voilà un aperçu des méduses peuplant les océans qui entourent l'Australie.

 

Le camping est situé tout près des commerces, et le soir nous décidons d'aller manger quelque part, ça nous changera du pain de mie, jambon, fromage !

 

Jarret d'agneau pour moi et salade thaï pour Gisèle, agrémenté d'un verre de vin blanc. Tout ça est vraiment très bon !

 

Lundi 24 février : Mission Beach

Les photos

 

Nous insistons malgré le temps qui ne s'arrange pas et décidons de rester deux nuits.

 

A côté de nous, un couple âgé d'anglais de Birmingham, ils sont très sympathiques, et lui parle très bien le français. Ils sont en Australie  pour quatre semaines, et voyagent en camping-car, et ils nous avouent ne pas toujours comprendre les Australiens ! Ça nous rassure.

 

Ce matin direction le Tully National Park, précisément les Tully Gorges. Retour donc a Tilly a 25 km de là, puis nous entrons dans les terres en suivant une route déserte qui traverse d'abord des plantations de bananes à perte de vue

 

Bananeraie

Bananeraie

La route s'enfonce ensuite plus profondément dans la forêt en longeant le torrent. C'est sauvage et désert. Très vert, on devine que la pluie arrose abondamment les lieux.

 

  1. La route s'élève lentement et traverse la riviere au Tully Bridge. Un panneau indique la présence de crocodiles au bord de l'eau et nous nous arrêtons pour essayer d'en voir (depuis le pont n'est ce pas !), mais ils sont invisibles.

 

Le bout de la route est barré par une centrale hydroélectrique. Une chute d'eau part de bien plus haut et alimente des turbines.

 

Deux bus de jeunes (tous asiatiques) sont garés là, ils sont équipés pour descendre la rivière en canoë. Nous restons avec eux et nous les accompagnons au bord de la rivière pour assister à leur départ. 

 

Nous sommes de retour à Tully vers 11h30, nous prenons un cappuccino dans un café, puis retour à Mission Beach.

 

La plus s'est remise à tomber, nous pique niquons à l'intérieur du van.

 

La pluie cesse enfin et le ciel s'éclaircit, nous en profitons pour marcher le long du front de mer, jusqu'à Clump Point, une presqu'île située à un km et demi.

 

La très belle plage de Mission Beach

La très belle plage de Mission Beach

Un arbre gigantesque

Un arbre gigantesque

Palmier Foxtail Palm

Palmier Foxtail Palm

Au retour Gisèle veut se baigner, mais une grosse rincée nous tombe dessus, et direction le camping dare dare !

 



21/02/2020
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres