nos vadrouilles

nos vadrouilles

Le mariage de Lindsey et Jivan

  • Lundi 28 mai

 

Retrouvailles à l'hôtel à Kamala Beach avec toute la famille de Lindsey, et Jivan. Ça fait plaisir de revoir Jivan et d'échanger avec lui. Il nous donne des nouvelles de sa mère qui vit des galères en avion, entre annulation du vol, et avion manqué à Dubaï.

 

Nous sortons ce soir, on va à Patong à 20mn de la, manger au bord de la mer. Nous sommes onze. Lindsey et son amie avisent un minibus qui vient d'arriver, et frappent à la porte, et elles demandent au chauffeur si ça l'intéresse de nous emmener, c'est ok, et après négociation nous montons tous dans le mini-bus, il y a juste onze places ! C'est vraiment facile ici !

 

Traversée de Patong, c'est animé avec beaucoup de monde, des boutiques, des restaurants tout le long, mais aussi à un moment donné des filles assises sur des chaises hautes le long du trottoir, ça y est, premier aperçu de la fameuse prostitution thailandaise.

 

Le repas est très sympa, on essaye de parler anglais avec la famille de Lindsey, ça va, on se débrouille.

 

 

 

Repas sur la plage

Le retour se fait en ordre dispersé, Gisèle et moi rentrons avec Jivan, et en cherchant un touc touc, immédiatement un type surgi de nulle part nous propose de nous ramener. Incroyable. Et en route dans son touc touc !

 

 

 

Les fameux tuk-tuk, synonymes de facilité de déplacement

  • Mardi 29 mai

 

Vers 12h00, Perrine arrive à l'hôtel avec Zale. Il y a aussi Jivan, le papa de Jivan et Anne Marie sa femme ainsi que Bernadette, enfin là, avec Raymond et Françoise.

 

On est super heureux de revoir Perrine et Zale, le petit a change, c'est incroyable. Il est souriant et regarde de partout avec un air étonné.

 

Il a bien supporté l'avion et n'a rien dit. Un bébé parfait !

 

Ballade au bord de mer cet après midi, je porte Zale, c'est un plaisir.

 

 

 

 

 

 

 

Ce soir restaurant. Il reste Raymond et Françoise a l'hôtel et nous mangeons ensemble ce soir. Gisèle se dévoue pour garder Zale qui est est déjà au lit (ah c'est dur parfois d'être mamie :-)). Et nous nous retrouvons à quatre avec Perrine qui apprécie une soirée sans contraintes.

 

 

 

Françoise, Perrine et Raymond

  • Mercredi 30 mai

 

Très belle journée ! Ciel bleu.

 

Bonne nouvelle ce matin, la poussette de Perrine qui avait été égarée dans l'avion a été livrée hier soir vers 22h00. C'est quand même bien plus pratique.

 

Hôtel agréable, même si l'eau de la douche a plutôt tendance à être froide...ou brulante mais rarement.

 

 

La belle piscine de l'hôtel

Arrivée à la villa du mariage Baan Sung Thai vers midi avec une navette prévue. Il y a trois villas, deux pour les amis, et une pour la famille proche et les mariés. Les villas sont environ à 10mn en voiture l'une de l'autre.

 

Nous sommes surpris par le luxe des lieux ! Plusieurs étages, des piscines, chambres, suites, bars, salle de jeu et de sport, tout ca réservé pour les amis et la famille.

 

Piscine au dernier étage

La cuisine

Notre appartement a une cuisine centrale, et deux immenses chambres plus salles de bains individuelles. Chaque chambre a un accès sur la terrasse, et nous avons une piscine pour deux appartements. 

 

Ce soir Perrine sort avec les filles du mariage pour enterrer la vie de jeune fille de Lindsey, et ce sont donc les papi et mamie qui assurent. Bain, couche, biberon, ça va, les réflexes sont toujours là :-).

 

Soirée buffet devant la piscine du dernier étage, je monte en premier, je mange, et je redescends remplacer Gisèle. Zale dort à points fermés.

 

  • Jeudi 31 mai

 

Nuit excellente. Petit déj très sympa ou nous retrouvons toute la famille, avec des bébés : celle de Karen et Charles qui a 7 mois, et un bébé américain, Gavin qui a 6 mois. Je vous laisse deviner qui es plus beau :-).

 

 

 

 

 

Avec Maryse et Ève

Zale et sa maman

Piscine "party" ce midi, un buffet près de la piscine. Très belle ambiance, on alterne anglais et français au pied levé et on essaye de capter malgré l'ambiance un peu bruyante.

 

Long moment à discuter avec Ken et Anne-Marie. Ken est le père du marié (de Jivan) Il y a au moins 15 ans qu'on ne l'avait pas revu, et c'est vraiment un plaisir d'échanger, d'autant plus que son américain parlé est parfait et très compréhensible.

 

 

Perrine, Ken et Anne-Marie

Autre belle rencontre, Zoé, que nous n'avons pas vue depuis un certain temps. Toujours dans le domaine de la sécurité rapprochée, en d'autres termes, elle est garde du corps.

 

 

Perrine, Zoé, Gisèle

Et la fête bat son plein, beaucoup de monde dans la piscine avec un verre à la main.

 

  • Vendredi 1er juin

 

C'est le grand jour, le jour du mariage. Ce matin le ciel est noir et menaçant, le vent souffle un peu. Ce n'est pas terrible car la cérémonie a lieu en plein air. Il y a bien un plan B, mais comme tous les plans B, c'est moins bien.

 

Vers 10h Perrine et moi partons à pieds vers Kamala Beach, pour faire quelques courses. La chaleur est supportable. Environ 1,5 km de marche pour aller, un peu plus pour le retour car on revient par une route différente.

 

Des techniciens du téléphone s'affairent sur des câbles, le sac de noeuds devrai-je dire, constituant partout le réseau téléphonique local.

 

 

 

À 16h la navette nous emmène sur le lieu du mariage, nous sommes encore une fois subjugués par l'immensité détails le luxe du lieu.

 

 

Tout au fond sont installées l'estrade de cérémonie et les chaises.

 

 

La cérémonie est émouvante, Dom office et lit des textes en anglais, puis en français a chaque fois. Puis Lindsey et Jovan échangent leurs vœux.

 

Enfin arrive l'instant de répondre aux questions fatidiques, puis celui de passet les anneaux au doigt.

 

 

Il est ensuite grand temps de passer aux choses sérieuses à savoir déguster les moritos fruits de la passion prévus pour l'apéritif.

 

Oui vient le repas, les tables ont remplacé les chaises, et nous mangeons en plein air. La décoration est magnifique, chaque détails est pensé, nous prenons tout d'abord un petit apéro qui est accompagné d'un carton avec notre nom et notre place.

 

 

Les tables superbement décorées

Le repas est à la hauteur de l'événement et de l'occasion. Nous commençons par le champagne et Jonathan fait un speech en anglais et en français, qu'il parle très bien. Nous portons un toast aux mariés.

 

 

Le menu du mariage

S'en suit la soirée, piste de danse autour de la piscine dans laquelle quasiment tout le monde se retrouve, de gré ou de force. La fête s'arrête vers minuit pour les premiers et environ 1h30 pour les derniers. 

 

Et surprise de la soirée, un feu d'artifice vient illuminer le ciel de Kamala. 

 

Une journée mémorable, et un évènement exceptionnel qui restera gravé dans les mémoires.

 

 

La piscine, bien remplie

  • Samedi 2 juin

 

Aujourd'hui est un lendemain de fête, et quelques uns ont des petits yeux, et sans doute mal à la tête. Notre Perrine est complètement défaite ! Faut dire qu'elle a mis de l'ambiance hier soir !

 

C'est la journée catamaran aujourd'hui, notre mini bus nous emmènent au bateau, environ une heure de route.

 

C'est un catamaran capable d'embarquer une cinquantaine de personnes,

 

Nous nous installons sur le pont supérieur, sur des lits. On nous sert des cocktails, du café, etc, la vie de rêve ! Premier arrêt sur une île pour se baigner. Une annexe (un Zodiac ou équivalent) nous transborde du catamaran vers l'île et effectue plusieurs navettes. Bernadette qui décidément les cumule en ce moment, tombe à l'eau, avec son nouvel I-Phone. Verdict immédiat, il ne fonctionne plus.

 

L'eau est chaude, quel plaisir ! Mais la plage est carrément sale, nombreux déchets de toutes sortes, plastiques en tous genres, etc.

 

Une heure plus tard retour au catamaran, et repas. Non sans avoir au préalable bu un (ou deux) excellent mojitos fruit de la passion.

 

Puis activité "snorkeling", c'est à dire masque et tuba pour observer les poissons. En principe il faut également des palmes, mais il n'y en a pas.

 

Raymond nous fait une frayeur, il est en difficulté respiratoire et Zoé qui est près de lui le conduit sur des rochers qui s'avèrent être...des coraux très coupant. 

 

L'annexe les récupère enfin, ils ont des multitudes de coupures sur le corps. On a frôlé la catastrophe.

 

 

Le maxi catamaran

La plage de a baignade

Retour au port sur des airs de musiques endiablées, la piste de danse est bien remplie.

 

Nous débarquons vers 16 heures, j'ai pris un sacré coup de soleil sur les pieds et ça commence à être douloureux.

 

Perrine qui a été éteinte toute la journée va mieux, elle est ressuscitée ! Elle est allée nager et cela lui a fait le plus grand bien.

 

Encore une fabuleuse journee.

 

  • Dimanche 3 juin

 

La fête est finie, nous quittons la Naan Sung Villa à 8h30, un taxi nous emmène au port de Phuket, nous prenons le Ferry à destination de Krabi. 

 

Le port est assez loin, une heure en voiture. Tout se passe bien, le taxi est à l'heure, nous sommes conduits à la porte d'embarquement. 

 

Le ferry s'arrête à Koh Phi Phi au bout de deux heures de navigation, nous changeons de bateau et nous nous dirigeons vers Krabi.

 

Autant le premier bateau était grand et confortable, avec peu de passagers, autant le suivant est petit et bondé. Vers 15h30 nous accostons, et nous prenons un taxi pour nous transporter tout près de la plage de Ao Nang, non loin de Krabi.

 

L'appartement est luxueux, très clair, avec un grand salon séjour cuisine, et deux chambres, une pour Perrine avec un lit supplémentaire prévu pour Zale. Et une autre chambre pour nous. Chaque chambre a sa salle de bains, et celle de Perrine a une baignoire, ce qui est très pratique pour Zale.

 

La chambre de Zale et Perrine

Zale est vraiment adorable, à un point tel qu'il attire tous les regards et que les asiatiques sont fans de lui. Le tenir dans ses bras est un bon plan pour attirer le regard et le sourire des thaïlandaises :-).

 

 

 

Un vrai australien !

Vers 18h30 nous sortons tous, et nous nous installons dans un bar ou des chanteurs et des musiciens jouent du reggae. L'équipe du restaurant nous déleste de Zale et une fille s'en occupe pendant qu'on mange. C'est un peu l'habitude ici on dirait.

 

Super bonne soirée et nous rentrons. En route nous achetons une barquette d'ananas que nous dégustons en arrivant.

 

 

 

Zale est bien entouré



02/06/2018
18 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres