nos vadrouilles

nos vadrouilles

La préparation

Le principe est donc de rallier Randens à Velden en Hollande à vélo avec les bagages, de rester quelques jours chez Will et Anne-Marie et de revenir en train à Randens.

 

Comme à chaque rando, il faut gérer le transport du vélo et des divers bagages (qui tiennent dans un sac fourre-tout de 100 litres). Deux colis donc à faire revenir à Randens.

Le service bagages accompagnés SNCF ne fonctionne pas entre la Hollande et la France, et il n'est pas non plus possible d'acheter un billet de train directement sur le site de la SNCF (c'est possible pour la Belgique, mais pas pour la Hollande, allez savoir pourquoi, et vive l'Europe !)

 

Le vélo sera emballé dans un carton, j'ai l'habitude maintenant. Will et Anne-Marie vont me trouver un carton chez un marchand de vélo local.

 

J'ai donc cherché une solution de transport de colis, et je me suis rabattu sur Eurosender, une plateforme logistique anglaise qui gère ce genre de service. Les colis seront récupérés chez Will et Anne-Marie le 17 mai et livrés à Randens à mon domicile entre 5 et 7 jours plus tard. Avant mon départ, j'envoie le sac chez Will et Anne-Marie, ce qui m'évite de la transporter sur le vélo. Je dois "filmer" le sac avec du plastique avant expédition m'a-t-on indiqué.

 

Pour le billet de train j'ai trouvé le site www.trainline.fr qui vend des billets européens. J'ai bien sûr calé mon retour en fonction des grèves SNCF prévues en Mai. Je pars de Venlo puis Liège, Paris (Gare du Nord), Paris (Gare de Lyon), Lyon Pardieu, Chambéry, Aiguebelle.

 

On est début avril, tout est réglé donc coté logistique. J'ai commencé à rassembler mes affaires, impression de la liste du matériel et je coche au fur et à mesure.

 

Il reste à rouler un peu pour que la forme soit au rendez-vous, je viens de rattaquer, c'est dur ! Et puis il reste l'éternel impondérable de la méteo, pourvu qu'avril soit correct pour que je puisse m'entrainer un peu, et que mai soit beau pour partir.

 

le ciel m'a entendu, j'ai pu rouler un peu, malgré une chute d'une échelle qui aurait pu avoir des conséquences. Juste quelques côtes froissées qui m'ont gênées une dizaine de jour.

 

Ce fut dur de retrouver un peu de forme ! Mais je crois que ça y est, je suis prêt. Ce n'est pas que j'ai beaucoup de km (environ 600), mais je me sens bien sur le vélo, et le parcours n'étant pas d'une difficulté exceptionnelle, ça devrait aller.

 

J'ai expédié mon sac fourre-tout en Hollande, ainsi que quelques bricoles. La tente a été imperméabilisée, tout est vérifié et quasiment dans les sacoches, hormis la nourriturre de départ. Courses prévues samedi matin, la veille de partir. Will et Anne-Marie ont trouvé un carton pour mon vélo. Et enfin j'ai posé un rétroviseur sur le vélo, accessoire indispensable et dont je ne peux plus me passer. 

 

 

 



01/04/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres