nos vadrouilles

nos vadrouilles

Partie 2 : Cote Ouest - Brome - Derby - Perth

  • Mercredi 17 janvier

 

Comme prévu la navette était là à 5h45. Vingt minutes plus tard nous sommes à l'aéroport domestique de Sydney, nos bagages sont enregistrés, nous passons le contrôle de sécurité rapidement et sans encombres. Un café et un croissant sont les bienvenus en attendant d'embarquer.

 

Petit coup de gros stress à l'embarquement une heure plus tard, je ne trouve pas mon passeport et ma carte d'embarquement. Gisèle a la présence d'esprit de demander à la femme qui contrôle l'embarquement, celle ci téléphone à la sécurité pour se renseigner, et ouf, oui, ils ont mon passeport. Je ne comprends toujours pas comment j'ai pu le perdre jusqu'a ce que je le récupère aux contrôles, je l'avais laissé dans un bac plastique. Quel soulagement ! Paraît qu'ils ont fait une annonce, mais ils parlaient australien ;-).

 

On décolle à 8h25 de Sydney, et nous arrivons à Perth à 10:05, heure locale. Nous devons attendre 3:30 l'avion pour Broome qui décolle à 13:30.

 

Le vol pour Broome est sans histoires, nous voici donc arrivés, Perrine et Sam nous attendent à l'aéroport, retrouvailles très chaleureuses. Je découvre Sam pour ma part, et il me fait une très bonne impression, très sympathique et je le comprends plutôt bien.

 

Ils sont venus s'installer à Broome pour la naissance du petit (ou de la petite !), Ils ont loué une maison via Airbnb. C'est grand et spacieux !

 

Le climat est tropical, c'est à dire chaud (de 30 à 35 degrés en cette saison, et humide.

 

 

 

 

La maison à Broome

 

 

  • Jeudi 18 janvier

 

Première journée à Broome, le temps est magnifique, ciel bleu, température très chaude.

Sam repart à la ferme, il a du travail. Nous le rejoindront demain.

 

Quelques courses au Woolworths du coin, puis l'après midi nous allons à Cable Beach, plage magnifique de 22 kms de long.

 

Pas trop possible de se baigner, les crocodiles rôdent, ainsi que les requins. On mets quand même les pieds dans l'eau, qui est vraiment chaude.

 

Coucher de soleil sublime sur l'océan Indien, la nuit tombe vers 18h30 ici.

 

 

 

 

Coucher de soleil sur l'océan Indien

 

 

D'autres photos dans le menu PHOTOS, dossier Broome. Le coin est paradisiaque.

 

  • Vendredi 19 janvier

 

Courses à Broome avec Perrine le matin, ce qui nous a d'ailleurs permis de rencontrer une jeune française de Carcassonne travaillant dans un magasin, avec un peu la même histoire que Perrine, elle est installée ici avec une petite fille.

 

Rapide repas à midi, salade composée, et nous partons, direction la ferme, Shelamar Station à deux heures de route.

 

Nous prenons la direction du Sud sur la Highway 1, désertique. Des immenses lignes droites dans un paysage rigoureusement plat, la route est bordée d'un bas côté de terre rouge, puis une forêt d'arbustes s'étend de part et d'autre.

 

La route est inondée à quatre endroits sur 100 à 200 mètres de long, ce qui oblige à rouler au pas. Heureusement, nous avons un gros 4x4 Mazda, et nous franchissons les parties inondées sans encombre.

 

Le paysage a changé, c'est géant, l'eau et la végétation verte qui affleurent, donnent une sensation d'infini amplifié par le ciel qui se réverbère dans l'eau. Je n'ai jamais vu un tel paysage, c'est presque angoissant cette immensité et cette solitude.

 

 

 

 

 

 

Une des parties inondée de la Western Highway

 

 

Arrivée à la ferme vers 15h45, dès que l'on quitte la grande route c'est une piste de terre très rouge que l'on prend. C'est étrange de se retrouver là, après avoir regardé souvent la petite vidéo de la ferme sur Youtube. C'est le lien ci dessous :

 

La ferme de Shelamar Station

 

Perrine et Sam habite un bungalow assez petit avec une seul chambre, et nous occupons celui juste à côté. Ils vont avoir bientôt une grande maison avec trois chambres et terrasse, ils sont en négociation avec le boss. C'est la ferme qui paiera la maison.

Sam semble être apprécié dans son rôle de manager, et ils font tout pour le garder.

 

 

 

 

 

 

Nous sommes logés dans les bungalows à droite

 

 

Tour de la ferme avec Sam dans son 4x4, c'est immense. Le maïs est cultivé en cercles immenses de plusieurs centaines mètres de diamètre et des systèmes d'irrigation mobiles tournent autour de le l'axe.

 

Nous passons dans les blocs de pastèques, il y en a 8, et ils font 4,3 hectares chacun.

 

 

 

 Visite de la ferme

 

 

En ce moment la ferme est désertée car c'est la saison morte. Nous sommes quasiment seuls, il y a juste une autre personne présente. Mais en pleine saison ce sont une trentaine de personnes qui sont là, essentiellement des jeunes étrangers qui viennent travailler.

 

Deux plaies dans cette ferme, les mouches et les moustiques ! Les mouches sont terriblement agressives et attaquent le visage férocement, le nez, les yeux, les oreilles. Et les moustiques nous tombent dessus par dizaine. 

 

Nous assistons à un magnifique coucher de soleil, perdu dans cette immensité, seuls auonde. Le calme est impressionnant autour de nous et les nuages prennent des teintes du rouge au bleu. La terre est rouge ocre.

 

  • Samedi 20 janvier

 

Orage cette nuit, de la pluie, et pas mal d'illuminations dus aux éclairs.

 

Ce matin Perrine nous fait visiter son domaine réservé, les pastèques. On commence par le hangar où sont garés les tracteurs et les remorques, impressionnant. J'imagine Perrine conduire cet attelage !

 

Puis direction l'atelier de mécanique, elle nous dit que la ferme recherche un mécanicien pour l'entretien. S'il y a des gens intéressés, n'est ce pas Pascal !

 

Ensuite tour du champ de pastèques, 35 hectares quand même, tout ça en Polaris, petit véhicule trois places automatique diesel, amusant à conduire.

 

Vers 11 heures nous partons vers Port Smith situé à une cinquante km au nord de Shelamar Station, c'est une plage magnifique, de rêve, où il n'y a personne  naturellement. Pour y accéder, on doit quitter la Great Northern Highway 1, et prendre à gauche une piste de terre rouge de 22km de long, à moitié inondée. C'est un décor dont on n'a pas l'habitude, Sam pilote le 4x4 de main de maître, ça secoue quand même un peu, mais ça n'a pas l'air de gener Perrine, on est plus inquiet qu'elle !

 

Passage au caravan Park pour payer le droit d'accès et de pêche, et nous arrivons à la plage. C'est une carte postale ! 

  

 

 

 

 

 

La plage de Port Smith

 

 

Baignade et pique nique, puis nous nous mettons à pêcher. Sam a un lancer et deux rouleaux de fil pour pêcher à la traîne, comme les aborigènes.

 

 

 

 

 

 

Sam en action

 

 

Après un bon bout de temps, il faut se faire une raison, rien ne sort de l'eau. Mais lot de consolation, nous voyons passer un immense poisson plat, noir, qui évolue majestueusement à quelques mètres du bord, on dirait qu'il danse dans l'eau, il se roule sur le côté, remonte, replonge, et s'en va lentement. Difficile de l'identifier, on dirait une raie.

 

Retour à la ferme vers 17 heures.

 

Les photos seront visibles demain soir, le réseau à la ferme est quasi inexistant. De la 3G anémique et un Wifi très faible. L'accès Internet se fait par  satellite et le débit est faible.

 

  • Dimanche 21 janvier

 

Retour à Broome aujourd'hui. La nuit a été bien secouée par un vent très violent, Sam s'est levé et était inquiet, craignant un nouveau cyclone.

 

Sam reste quelques jours de plus à la ferme, et nous rentrons donc à trois, Perrine, Gisèle et moi. Il nous rejoindra en milieu de semaine.

 

Nous arrivons à Broome vers 14 heures, non sans avoir retraversé les 4 zones où la route est inondée et submergée par une dizaine de centimètres d'eau. On a l'impression de rouler dans un lac car l'eau s'étend loin de chaque côté de la route, heureusement que l'on distingue bien les lignes délimitant la chaussée. Expérience inédite et marquante dans un décors grandiose et immense qui s'étend à l'infini, alternant végétation rase et petites étendues d'eau dans lesquelles le ciel se reflète.

 

Vers 16 heures Gisèle et moi allons faire un tour à Broome, précisément sur le parcours piéton et balisé "Jetty to Jetty" qui montre les anciennes jetées du vieux port de Broome. La partie nord du circuit est sans intérêt particulier, en revanche le site de  la "Old Jetty" est de toute beauté. La vue sur l'océan Indien est magnifique et le soleil tombe lentement vers l'horizon.

 

 

 

 

La "Old Jetty"

  • Lundi 22 janvier

 

Belle journée encore ce matin, et courses avec Gisèle au Woolworths du coin, grande surface qui se trouve dans un grand centre commercial.

 

Repas à midi, puis direction un parc de crocodiles, le Malcolm Douglas Crocodiles Park, qui est à 17 km de Broome.

 

On arrive vers 14 heures, on fait le tour des lieux en attendant 15 heures, qui est l'heure à laquelle les crocodiles sont nourris. On repère des crocodiles tranquillement allongés dans l'eau verte et saumâtre, et d'autres sur le bord. Ils semblent inoffensifs, mais à un moment Perrine était un peu poche du grillage et un crocodile a sauté violemment vers elle, elle a eu une sacrée trouille ! 

 

Puis voilà 15 heures. La personne qui s'occupe des crocodiles explique l'histoire du parc, créé en 1980. Puis transformé par la suite en un site de reproduction pour les différentes espèces vivant en Australie.

 

Il sort d'une lessiveuse des bébés crocodiles et nous les fait passer, ils mesurent environ 40 cm. C'est la première fois que je touche cet animal, et franchement il n'inspire pas la sympathie !

 

Le clou du spectacle est lorsqu'il lance les morceaux de poulet, ils se battent pour les attraper, les mâchoires claquent avec un bruit sinistre.

 

On parcours ainsi plusieurs lacs, recouverts d'une végétation verte, que les crocodiles apprécient semble-t-il. Et à chaque fois c'est le même rituel.

 

 

 

 

Alignés, attendant sagement leur pitance

 

 

Les vidéos sont en ligne, menu "VIDÉOS" du blog. Je me suis aperçu qu'avec ma carte sim à 40 dollars j'avais droit à 15 GB de data, du coup je les ai mises en ligne. 

 

  • Mardi 23 janvier

 

Aujourd'hui fut une journée très tranquille, ce matin nous sommes retournés à Cable Beach, la grande plage de Broome. Elle Porte ce nom car il y a très longtemps le premier câble sous marin de télécommunication arrivait sur cette plage.

 

 

 

 

Un décors de carte postale

 

 

Gisèle s'est baignée, elle était seule dans l'eau et je n'étais pas tranquille, cette plage est réputée pour ses requins. Le bain s'est bien terminé, rassurez vous !

 

L'après midi nous faisons quelques courses avec Perrine, elle achète un youpala (les connaisseurs verront de quoi il s'agit), et un petit lit.

 

Puis vers 18 heures nous nous dirigeons vers Gantheaume Point, assister au coucher du soleil. Le spectacle est de toute beauté, juste une photo pour vous donner une idée.

 

 

Coucher de soleil sur l'océan Indien

 

  • Mercredi 24 janvier

 

Nuit parfaite, et ce matin un petit tour vers le port de Broome. C'est un port maritime et de commerce, pas de plaisance. Une immense jetée s'avance dans la mer, la route est interdite aux piétons, mais sur l'extérieur droit du pont un passage piéton a été construit et permet de parcourir la moitié de la longueur, jusqu'à un portail métallique cadenassé. 

 

Des personnes viennent ici pour pêcher, lieu idéal au dessus de l'eau. 

 

À notre droite, une plage encore une fois magnifique et déserte comme d'habitude.

 

 

 

 

 

 

 

 

La jetée qui d'avance dans la mer

 

 

Sam rentre de la ferme peu avant 14 heures, il mange vite fait et accompagne Perrine à l'hôpital pour une visite pré natale. Il n'y a qu'un seul hôpital à Broome, qui a une maternité. Broome compte environ 16000 habitants.

 

Très bonne nouvelle pour Perrine, outre le fait que tout va bien, elle est acceptée pour la protection sociale Medicare. Du coup elle ne paiera rien. Cette protection est financée par un prélèvement de 2% sur les revenus.

 

Soirée super agréable au Cable Beach Club, on se prend un verre de vin blanc en apéro pour Gisèle et moi, et Sam prend une bière. Perrine naturellement n'a pas droit à l'alcool. Vue superbe sur la mer et le coucher de soleil.

 

Puis nous décidons de manger ici. Nous nous installons à l'intérieur, le serveur est français. Ça fait six ans qu'il est installé en Australie, et cinq à Broome.

 

Sam commande une bouteille de Pinot Gris, vin rouge excellent. Pour ma part, je commande un filet de kangourou. Je veux goûter. Ça ressemble un peu à du gibier, en moins fort peut être, c'est de la viande rouge. Oui, je sais,un kangourou c'est mignon, et ça fait de la peine de manger ça, mais bon, une vache aussi c'est sympa ! 

 

 

 

 

Apéro sympa au bord de l'océan Indien

 

  • Jeudi 25 janvier

 

Ce matin vers 10 heures breakfast au restaurant, super copieux, un breakfast anglo saxon. 

Puis visite de l'aquarium de Broome. C'est plus un centre de conservation des espèces qu'un aquarium classique. Une guide nous accompagne et commente chaque espèce de poisson, crabe, tortue, écrevisse, requin. Elle prend des petits requins dans ses mains et les caresse, ils ont l'air d'adorer ça ! Je n'aurais jamais cru que les requins aimaient les câlins...

 

Retour à la maison pour un petit repos pour notre Perrine, puis nous repartons vers le port vers 16 heures déguster des fruits de mer. Huîtres, poisson, calamars. Les huîtres sont soit nature avec citron, soit cuites et assaisonnées. Avec Sam on s'en mange une douzaine chacun, les filles étant allergiques aux huîtres.

 

On dépose Gisèle et Perrine à la piscine et avec Sam on fait un saut à Broome faire quelques emplettes, entre autre du pinard et de la bière ;-).

 

 

 

 

Le breakfast de ce matin

 

  • Vendredi 26 janvier

Petit déjeuner à base de fruits, jus de fruits frais (pommes, ananas, oranges, carottes), yaourt et pancakes faits par Perrine. Un délice.

 

Balade à pied ensuite avec Gisèle, qui veut marcher, le long de Cable Beach, sous une chaleur qu'il faut bien qualifier d'?crasante. La température doit flirter avec les 33-35°. Mais c'est beau. Ensuite Gisèle se baigne, la mer est un peu plus agitée, il y a un peu de vent.

 

Tour en ville ensuite avec Perrine et Sam pour quelques courses, et j'en profite pour retirer quelques dollars à l'ATM du centre commercial.

 

  1.  

 

 

Chemin côtier qui longe Cable Beach

 

 

Demain matin Sam et moi nous nous levons tôt pour partir en mer à la pêche. J'espère que cette fois ci elle sera bonne.

 

  • Samedi 27 janvier

 

Très violent orage ce matin à six heures, ça tombe dru, ça souffle fort, et les coups de tonnerre ne sont pas en reste. La chose impressionnante ici  ce sont les éclairs. Leur intensité est incroyable et ils zebrent le ciel  d'une lueur blanche  très intense, et qui dure plusieurs secondes.

Conséquence logique, la sortie de pêche en mer est reportée à un jour de la semaine prochaine.

 

Petit tour au marché de Broome ce matin du coup, mais...pas un chat ! Il pleut, et puis c'est la saison basse ici. 

 

À midi repas avec Gisèle à la maison, Perrine et Sam sont partis au ciné. Il pleut toujours.

 

L'après midi je me mets un DVD, j'en trouve un qui est sous titré en français, mais très très approximativement. 

 

Les jeunes reviennent, et on se fait des parties de Yahtsee, c'est le Yams de chez nous. Ça me rappelle la fac, j'en ai passé des heures à jouer aux dés avec les copains !

 

Et puis un mail nous informe que notre balade prévue demain est également annulée. On avait prévu d'aller visiter Willie Crerk, réputée entre autre pour ses fermes de culture des perles. Cela ne nous surprend pas, Willie Creek n'est accessible en partie finale que par une piste, qui doit être bien inondée après les pluies d'aujourd'hui.

 

  • Dimanche 28 janvier

 

Pluie, pluie, pluie...en un sens c'est plutôt normal, c'est la saison des pluies.

 

Ça s'arrête vers 10 heures, Sam décidé d'aller pêcher au nord de Broome, à une trentaine de kms. Mais hélas, quand on veut prendre la route, un panneau nous indique "CLOSED". Du coup retour à Broome et on s'installe à la Old Jetty, en bord de mer, pour pique niquer. 

 

L'après midi est plutôt bien nuageuse mais sans pluie. Avec Gisèle on ressort. D'abord quelques courses au supermarche, c'est dimanche mais ici tout est ouvert. Puis on se promène sur la Gantheaume Beach, où un surfeur fou s'accroche à sa voile et fait des sauts impressionnants sur l'eau.

 

Journée calme. Perrine a toujours une très belle forme. Le 31 c'est le jour de la Super Blue Moon, un évènement astronomique qui ne se reproduira pas avant 150 ans paraît il. Ça devrait sûrement donner des idées de sortie au bébé !

 

  • Lundi 29 janvier

 

Journée de pluie et de vent, des pluies tropicales, un vent parfois très violent, aucune accalmie pour le moment.

 

Ce matin j'accompagne Sam au garage, il laisse son 4x4 en révision, et on revient avec l'autre véhicule, celui de Shelamar Station.

 

Arrêt au Woolworths pour des courses, puis une halte à un coffee drive, comprenez un camion qui fait des cafés à remporter, et les voitures qui font la queue. Ça avance vite, et nous repartons avec un café noir et trois "latté", c'est un café avec du lait dedans.

 

Vers la fin de la matinée Sam prépare un breakfast-lunch, ah oui, on dit un brunch ;-).

 

Sam est un très bon cuisinier, il nous prépare souvent des plats très bien présentés, épicé comme il se doit, et délicieux, agrémentés de légumes, fromage, avocat, etc.

 

Vers 13 heures nous décidons d'aller au musée de Broome, histoire de passer le temps. Je vérifie les horaires, et...shit, ça ferme à...13 heures.

 

Du coup on reste dedans. Lecture, télé, et Perrine et Gisèle travaillent sur un tableau Excel pour les besoins de la ferme, et du comptage des pastèques en particulier. Et j'en profite pour rédiger le blog, et aussi faire de l'anglais.

 

Vers 17h00 je vais avec Sam pour récupérer sa voiture, et je reviens seul. C'est l'apocalypse sur la route, je n'y vois plus rien tellement ça tombe, et de l'eau coule à flot en travers de la chaussée, poussée par un vent très fort. Un peu flippant.

 

Ce soir nous sortons tout de même. On va au pub prendre le "dinner", vers 18h00. La pluie tombe toujours en seau d'eau, le vent est très violent, la route est inondée. Au centre ville un arbre arraché encombre la moitié de la chaussée. 

 

Très bonne soirée. On nous apporte tout d'abord un  échantillon de bière faites maison pour goûter, chili beer, mango  beer, ginger beer,  je goûte la chili beer, et ça m'arrache la gueule ! Le plat est délicieux, poisson du jour pour moi, barramundi, poisson local. On se paie le luxe d'un dessert, mousses au chocolat avec fruits de la passion dedans, original et bon.

 

 

 

 Repas le soir au pub

 

Retour à l'abri chez nous, dehors les éléments sont déchaînés et ça va empirer jusqu'à minuit normalement avant de se calmer. Heureusement qu'on ne dort pas sous la tente !

 

  • Mardi 30 January

 

Nuit très bruyante et pluvieuse ! Ce matin beaucoup de branches brisées autour de la maison, et un arbre planté au coin de la maison fait un angle bizarre avec le sol.

 

Gisèle et moi décidons de visiter le musée, je vérifie les horaires, tout est bon, ouvert de 10 am à 1 pm.

 

Arrivés sur place vers 10h15 tout est fermé. Pourtant un panneau indique que c'est ouvert "7 days, 10 am to 1 pm".

 

Bon, on va se prendre un café au centre ville en attendant que la personne sensée ouvrir arrive. En fait ce sera un cappuccino et un latté. On revient une heure plus tard, mais toujours fermé. 

 

On se balade sur le bord de mer, l'eau est rouge. C'est assez étrange, on dirait que la terre rouge du sol s'est mélangée à la mer, mais en quantité astronomique, la couleur rouge de la mer s'étendant très loin au large. Des gens viennent faire des photos du phénomène.

 

 

 

 

L'après midi Sam et Perrine s'en vont faire un tour, et ils vont au cinéma ensuite. Avec Gisèle nous faisons quelques courses, puis nous allons faire une balade à Cable Beach. Le vent est toujours très fort. La mer est agitée, des vagues déferlent sur le sable, et des grains de sable nous fouettent le visage. Des branches de cocotiers sont à terre, et un arbre est même tombé à côté du restaurant.

 

  • Mercredi 31 janvier

 

Il a encore plu pas mal cette nuit semble-t-il, mais la tendance est à l'amélioration, ouf !

 

J'appelle le musée ce matin avant d'y aller, et il est ouvert.

 

Nous passons deux heures là, à lire et à regarder les expositions. Deux grands thèmes, l'histoire perlière de la ville de Broome, et son histoire depuis sa création officielle, le 27 novembre 1883.

 

Broome a assuré avant la seconde guerre mondiale environ 80% de la production des perles dans le monde. Les conditions étaient difficiles, et beaucoup de plongeurs Japonais travaillaient ici, et souvent mourraient à la tâche. Ils étaient les meilleurs, les britanniques ont essayé de créer une équipe de plongeurs "blancs" mais ce fut un échec.

 

La guerre a stoppé cette industrie, et aujourd'hui les perles sont produites par culture des coquillages, toujours dans cette région. Un ensemble collier et boucles d'oreilles de belle qualité vaut entre 3000 et 5000 dollars ! Gisèle attendra ;-).

 

L'histoire de Broome a été marquée par une forte implantation d'une population japonaise, qui a été prise entre deux feux lors de la seconde guerre mondiale, et surtout quand l'aviation nippone a bombardé Broome le 3 mars 1942. Ils ont été emprisonnés de manière brutale.

 

Le premier câble de télécommunications sous marin est arrivé à Broome, il reliait le continent australien à l'île de Java. D'où le nom de la plage, Cable Beach, sur laquelle le câble atterrissait.

 

En conclusion cette visite à été très instructive et a permis de connaitre l'histoire mouvementée de cette ville.

 

 

 

Une des collections de coquillages du musée

 

 

Puis nous sommes allés nous restaurer dans le quartier chinois, et nous nous sommes baladés dans le quartier, nous avons visité des boutiques de perles, très chères. Un atelier de photographie où étaient exposés de magnifiques photos du Western Australia. 

 

L'après midi retour à Cable Beach. Cette plage est sans doute la plus belle de Broome. Personne comme d'habitude, Gisèle patauge dans l'eau et je me pose sur un bloc de rocher pour lire, jetant de temps à autre un œil pour voir si les crocodiles n'en faisait pas leur plat préféré :-).

 

Ce soir Sam a préparé le repas, ça semble prometteur !

 

Et ce fut bon. Rôti avec des tas de légumes autour, très tendre. Décidément ce Sam cuisine bien !

 

 

  • Jeudi 1er février

 

Ce matin, le temps est (enfin !) magnifique ! Direction le port pour une partie de pêche depuis le quai qui s'avance dans la mer. La marée est haute, et commence lentement à redescendre.

 

Nous avons une ligne, du fil enroulé autour d'un petit tambour plastique, un hameçon assez gros, et on met l'appât au bout, un bout de calamar dans lequel on enroule une sardine. Et on laisse traîner la ligne qui est emportée par le courant vers le large.

 

Trois touches ! Trois grosses touches, mais à chaque fois ça se décroche. Évidemment plus rien n'est accroché au hameçon, le poisson a tout bouffé. Je suis vert. C'était à chaque fois du gros, ça débattait fort. Presque deux heures et nous sommes bredouilles. S'il fallait se nourrir du produit de notre pêche on creverait de faim !

 

Midi à la maison, on mange les restes de la veille.

 

Vers 17h on va à Gantheaume Point afin d'observer des empreintes de pieds de dinosaures. La mer doit être très basse. Il fait beau, et très bonne température.

 

Avec Gisèle nous marchons dans les rochers, mais pas évident d'en voir. Nous demandons à un gars qui fait des photos, et il nous en montre une très belle. Voir la photo dans le dossier Broome. Ces empreintes ont environ 120 millions d'années.

 

 

 

Une empreinte de dinausore

 

  • Vendredi 2 février

 

Nouvelle partie de pêche ce matin depuis le quai du port, on dirait plutôt un pont gigantesque qui s'avance dans la mer. Au départ nous avions opté pour Gantheaume Point, mais la mer était vraiment agitée de ce côté là, et de grandes vagues balayaient les rochers.  Du coup nous nous sommes rabattus sur le Port. 

 

Et nouvelle déception ! Rien, pas même une touche intéressante. Décidément, ce n'est pas une activité vraiment passionnante de passer des heures sous le soleil à attendre. Je préfère pédaler sur mon vélo ;-).

 

L'après midi courses à Broome, et là surprise au Woolworths, les étalages de produits frais sont complètement vide, pas de fruits, pas de légumes, pas de pain. Du coup nous repartons sans trop comprendre, et nous allons vers le second super marché, un Coles au centre ville. Meme chose, tout est vide. Je demande à une femme au rayon viande, elle me répond que les routes étant inondées, les camions ne peuvent pas les ravitailler.

 

Ça fait bizarre de voir les rayons vides, on n'a pas l'habitude. Les gens ne semblent pas s'inquiéter.

 

 

 Les rayons sont vides !

 

Peut-être que demain matin ils seront livrés. Nous irons faire un saut. 

 

Sinon Perrine va toujours aussi bien, et toujours rien à l'horizon. La date officielle est le 3 février, c'est demain !

 

Le temps est redevenu beau malgré quelques petites averses dans la journée. Il fait de nouveau chaud.

 

 

 

  • Samedi 3 février

 

C'est aujourd'hui la date officielle pour la naissance du bébé, mais toujours rien ! 

 

Côté météo c'est reparti au beau temps on dirait, mais les dégâts sont nombreux, des arbres couchés, des branches cassées, et surtout Broome est isolée car la seule route qui s'en va vers le Sud, la Great Northern Highway est toujours coupée à cause des inondations. Conséquences, les magasins ne sont plus approvisionnés, et c'est assez désolant de voir les rayons se vider lentement. On espère que ça va revenir à la normale rapidement.

 

Ce matin, avec Gisèle, après le supermarché où les courses furent donc très vite faites, nous sommes allés faire un tour au marché, ici ni légumes, ni fruits, mais de l'artisanat. C'est petit, et on se boit un café sur place.

 

Ensuite direction le 12 Mile Birds Park. C'est une réserve d'oiseaux, plus de 700, et 80 espèces différentes. Nous sommes seuls à visiter, il y a une partie consacrée aux oiseaux d'Australie, et une autre partie aux oiseaux des autres continents. On y passe environ une heure trente, ils sont de toutes les couleurs, certains très drôles, des perroquets parlent, il y en a même un qui danse quand on lui demande (en anglais of course ;-).

 

Retour à 13h30 pour grignoter un bout vite fait.

 

En fin d'après midi, nous allons observer le coucher de soleil sur la magnifique plage de Gantheaume Point. C'est à chaque fois un spectacle renouvelé et qui reste magique et d'une beauté à couper le souffle. Voir la nuit tomber lentement sur l'océan Indien est sans doute l'un des plus spectacles qu'il m'ait été donné de voir, aussi beau, et ce n'est pas peu dire, qu'un coucher de soleil sur nos Alpes.

 

Sam et Perrine ont pris quelques bricoles pour l'apéro, et quelques bières aussi pour les hommes. Sympa de prendre l'apéro en regardant le coucher du soleil, avec une température d'été idéale. Je me prends à rêver d'une belle étoile sur la plage, sous le ciel austral constellé d'étoiles.

 

 

Apéro sur la plage de Gantheaume Point

 

 

 

Un mot quand même sur les 4x4 et leur utilisation ici. Je ne suis pas un fan de ces engins, c'est plutôt l'inverse, et quand on fait du vélo, on peste régulièrement contre les odeurs nauséabondes. Quand Perrine nous conseillait de louer un 4x4 et rien d'autre pour venir sur la côte Ouest, nous n'étions pas convaincus. Nous n'en avons pas loué, car Sam nous prête le sien, et on ne le regrette pas, car sans un 4x4 on ne peut quasiment rien faire. Il y a très peu de routes revêtues, hormis en ville, et pour accéder où que ce soit, surtout le bord de mer, c'est de la piste en terre rouge assez défoncée par les pluies. Sans 4x4 nous n'aurions pas pu aller à la ferme, il fallait traverser des portions de  routes inondées avec beaucoup  d'eau. Alors oui heureusement que nous avons un 4x4, et je comprends mieux les conseils de Perrine, et pourquoi ils ont tous ça ici.

 

  • Dimanche 4 février

 

Ce matin nous attendons la navette qui doit nous emmener enfin à Willie Creek pour visiter la ferme perlière. La confirmation a eu lieu hier par mail, et ils nous récupèrent là où on habite, ce qui est fort pratique.

 

Au bout 20 mn d'attente, je les appelle et la fille nous dit que c'est annulé. Ah bon ? Et oui la route est "closed". Mais alors hier elle était ouverte puisqu'ils ont confirmé, et aujourd'hui c'est fermé, c'est étrange, il n'a pas plu, et le temps est magnifique. Ils auraient pu nous prévenir. La  fille est désolée, nous encore plus, on serait bien restés au lit !

 

Du coup on va marcher sur le bord de mer, ensuite Gisele se baigne à Cable Beach, puis on va faire des courses au supermarché, et il a été approvisionné cette nuit, il y a des fruits et du pain. Tous les rayons ne sont pas complets mais il y a du mieux.

 

Après midi tranquille à la maison. Lecture, et on joue une longue partie de Yahtzee (de Yam's).

 

Demain Gisèle et moi partons à Derby, c'est à 250 km au nord. Nous passons la nuit la bas et rentrons le lendemain. 

 

 

 

  • Lundi 5 février

 

Départ ce matin de Broome vers 9 heures, le temps de retirer un peu d'argent et de faire le plein, nous prenons la direction du nord. La Great Northern Highway est déserte, large et bien droite. Nous roulons dans le bush, un composé d'arbres assez espacés et pas très hauts, et d'herbes hautes qui borde les deux côtés de la route. D'énormes termitières jalonnent la route, certaines mesurent presque deux mètres de haut ! Il y en a des milliers de chaque côté de la route, beaucoup de très petites, on dirait un champ infini de menhirs posés les uns à côté des autres.

 

L'espace est toujours aussi vaste et cette sensation d'infini est à la fois un peu angoissante mais aussi tellement transcendante que ce mélange des sensations créé une atmosphère étrange et sans aucun doute unique. Il m'arrive parfois de m'imaginer en train de pédaler sur cette route, vers une destination lointaine et inatteignable, venant de nulle part. En dehors du temps.

 

Pause café au bord de la route après 130 kms, une station d'essence, un café, un petit magasin, tout ça dans le même bâtiment style Far West perdu au milieu de rien.

 

 

 

une station d'essence, un café, un petit magasin, tout ça dans le même bâtiment style Far West perdu au milieu de rien

 

 

Arrivée à Derby vers midi, nous allons directement voir la jetée circulaire, curiosité de Derby. Et là d'un coup nous sommes surpris par la couleur boueuse de la mer. Ceci s'explique par le fait que Derby est situé au bord d'un large et immense fjord très peu profond dont le fond est très vaseux.

Nous pique niquons à l'ombre d'un abri sur un banc puis nous allons visiter le Mowanjom Art and Culture Centre, un musée Aborigène créé par des aborigènes. Beaucoup de peintures assez naïves, avec des couleurs éclatantes, et qui représente toujours le même personnage, une tête et un corps blancs, deux yeux ronds et noirs, un nez, mais pas de bouche.

 

Le petit film que nous voyons ensuite nous éclaire. Le personnage représente les Wandjina, esprits des nuages et de la pluie chez les aborigènes, et qui sont considérés comme des dieux.

 

La visite terminée nous allons voir une curiosité locale, le Boab Prison Tree. Le Boab est le baobab que l'on connaît. Arbre qui peut vivre des milliers d'années. Celui ci a environ 1500 ans, et fait 14 mètres de circonférence, il est creux, et servait semble-t-il à emprisonner les aborigènes, d'où son nom.. C'est l'arbre qui est le plus présent dans cette région du Kimberley. Une haie très longue de boabs separe les deux sens de circulation de la rue principale, c'est majestueux.

 

 

 

Le baobab de 1600 ans, curiosité de Derby

 

Nous passons au Derby Lodge, où nous avons réservé une chambre, puis nous achetons du pain et un pot de confiture pour le petit déjeuner, il y a une cuisine commune toute équipée. Et du café et du thé à disposition dans la chambre.

Ce soir petit restau juste en face de notre chambre, de l'autre côté de la rue. Avant cela, encore un superbe et majestueux coucher de soleil, avec des teintes dorées, jaune, ocre, orange, noir. Le soleil se réfléchit sur la mer et créé dans l'eau l'illusion de marches d'escaliers grimpants jusqu'à lui.

 

Petite pluie et quelques coups de tonnerre ce soir, mais rien de bien méchant. Derby est tout petit, et tout est quasiment fermé. C'est la basse saison, mais il y a un charme certain à visiter ces lieux car ils sont justement déserts. Une personne sur la plage nous disait justement qu'il fallait venir en cette saison pour observer ces magnifiques couchers de soleil.

 

 

Coucher de soleil à Derby

 

 

 

  • Mardi 6 février

 

Il pleut ce matin à Derby ce qui a comme conséquence légère baisse des températures, c'est toujours ça de pris.

 

Petite balade en bord de mer ou plutôt en bord de l'étendue vaseuse, car la mer est basse. Un magnifique baobab trône près du bord. J'adore ces arbres, et leur impression de solidité qui les fait traverser le temps sans encombres.

 

Ensuite nous tentons la botanical trail à la sortie de Derby, mais la piste est en bien mauvais états. C'est un sentier en pleine nature où l'on peut observer la faune et la flore locales. Nous voyons un kangourou traverser la piste. D'un coup, une attaque massive de moustiques nous dissuade de poursuivre.

 

Après avoir fait un saut au point d'information pour récupérer les clés, nous allons visiter le Wharfinger House Museum, qui est consacré aux télécommunications, télégraphe, morse, à l'aviation, la marine, mais aussi à la vie de tous les jours à Derby le siècle dernier. J'inscris notre nom sur le livre des visiteurs, les seuls autres français à être passés là depuis 2014, date d'ouverture de ce livre, sont Laura et Aurélien en 2015. C'est quand même une destination perdue !

 

 

 Poste de commandement militaire pendant la guerre

 

 

Midi, nous mangeons dans un café, burgers et frites, grand classique de ce côté ci de l'hémisphère, mais nous buvons de l'eau ! Nous sommes les seuls, tout autour de nous les gens boivent des sodas gazeux et sucrés.

 

À une cinquantaine de kms de Derby, sur la route du retour, arrêt café au seul endroit possible jusqu'à Broome.

 

En repartant nous prenons en stop un jeune aborigène. Il habite non loin de là avec sa communauté et va à Broome voir son pere.

Il nous parle beaucoup de sa communauté, des Wandjinas également. 

C'est un peu difficile de le comprendre et beaucoup de choses nous échappent. Mais on arrive quand même à communiquer. 

Nous le déposons chez son père à Broome, le voyage est passé très vite !

 

  • Mercredi 7 février

 

C'est toujours l'attente du bébé ! Demain c'est l'anniversaire de Perrine, elle espère qu'il ne va pas arriver ce jour là. Mais si c'est un coquin...;-)

 

Visite à la maternité pour Perrine ce matin, tout va bien, rien à l'horizon, aucun signes. 

 

Journée cool aujourd'hui, il fait beau et toujours aussi chaud. L'après midi piscine de Broome pour Gisèle et Perrine.

 

Le soir encore une fois coucher de soleil sublime sur l'Ocean Indien, c'est un spectacle tellement rare, et également apaisant. Un moment de calme intense.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Jeudi 8 février

 

Quand on se lève Sam nous dit que les contractions ont debuté pour Perrine, et qu' ils vont à la maternité. Peu de temps après, il nous contacte, c'est un peu trop tôt, donc retour à la maison. Nous faisons un saut à la pharmacie acheter des choses que Sam nous a commandé. 

 

Puis petite balade a Gantheaume Point, Gisèle se baigne, et moi je m'installe face à l'océan Indien, sur un rocher, et je lis. La chaleur est grande, mais supportable.

 

Retour à la maison, Perrine se repose. Puis en fin d'après midi ça a l'air de s'accélérer. Ils repartent donc à la maternite.

 

Pendant ce temps, pour tuer le temps, direction Cable Beach. On s'installe au Sunset Bar pour boire un...Sunset Punch.

 

 

 

Coucher de soleil encore une fois grandiose, le disque doré descend lentement et disparaît, englouti par l'océan Indien. Les nuages prennent des couleurs pastels de toute beauté. C'est chaque soir un spectacle renouvelé, je ne m'en lasse pas.

 

Retour à la maison, et sms de Perrine, ils reviennent. On leur a dit que ce n'était pas pour tout de suite, de revenir demain matin. C'est incroyablement long cette affaire !

 

  • Vendredi 9 février

 

Ce matin en me levant, personne dans la maison, je demande à Gisèle, elle me répond qu'ils sont partis vers minuit à la maternité. Je n'ai rien entendu !

 

Il est 7h30, ils ne sont pas revenus, c'est bon signe. Je fais un SMS à Sam qui me répond " Still going. Will happen sometime today hopefully". Donc tout va bien.

 

On va faire des courses au Woolworths du coin, on se boit un café, et on revient.

 

Gisèle est angoissée. Évidemment on imagine toujours des tas de problèmes, mais de toutes façons, on ne peut pas agir dessus. Alors autant essayer de ne pas se faire trop de soucis.

 

Gisèle va à la piscine passer le temps, je bouquine un excellent livre de science-fiction, la Forêt Sombre, qui est la suite du Problème à Trois Corps, de l'auteur chinois Liu Cixin. Je conseille aux amateurs du genre.

 

Bon, et bien ça y est ! Nous sommes grands parents. Zale Gabriel Victor est né ce matin à 11h00, heure locale, il pèse 3,920 kg et mesure 53 cm. Un sacré beau bébé.

 

 

 

Perrine avec Zale

Dans la soirée petite balade a Cable Beach, on prend goût à ces soirées au bord de l'eau à admirer le soleil couchant sur l'océan, à profiter de la température agréable à cette heure de la soiree, tout en sirotant un punch !

 

Une des attractions de Broome est de se promener à dos de chameau sur la plage au soleil couchant. Tous les soirs cinq ou six chameaux transportent des gens, bien qu'à cette période de l'année ce soit très peu fréquenté, aussi les chameaux sont ils souvent sans personne sur leur dos. Voir les photos dans dossier Broome. Nous n'avons pas (encore) essayé.

 

 

 

 

 

  • Samedi 10 février

 

Sortie au marché de Broome ce matin avec Gisele. Sam est a la maternité, il passe sa journee avec Perrine. Il est rentré hier soir vers 20h00 un peu fatigué.

 

Sur le marché on achète deux souvenirs de Broome chez une femme artisan qui créé des œuvres d'art peintes sur du verre, c'est fait sur des thèmes locaux.

 

À 14h direction la maternité voir la petite famille. Zale est en train de prendre le sein. Il est vraiment adorable, il a l'air très calme.

 

Je le prends dans les bras et je lui parle longuement, il ouvre les yeux et me regarde attentivement, c'est bluffant.

 

Retour à la maison, et aux alentours de 17h direction vers le plus spectaculaire des spectacles, le coucher de soleil. Allez, juste une photo.

 

 

 

 

Coucher de soleil sur Cable Beach

 

 

Alors convaincu ? Franchement ça va me manquer.

 

Et comme les soirs précédents nous degustons un délicieux cocktail face à l'océan Indien. La vie est dure :-).

 

  • Dimanche 11 Février

 

Journée très calme aujourd'hui, ce matin quelques courses a Broome. 

Perrine est encore bien fatiguée et essaye de dormir un peu la journee. Du coup nous n'allons pas la voir aujourd'hui pour qu'elle puisse recuperer. Elle sort demain de la maternité.

 

Cet après midi nous allons visiter...les cimetières. Il y a trois cimetières à Broome, le cimetière australien, le cimetière chinois et le cimetière japonais. C'est intéressant de les voir, ils sont vraiment différents. Nous commençons par le cimetière chinois, très peu étendu, peu de tombes mais assez cossues, avec des pierres tombales sommes toutes assez semblables aux nôtres, et avec une double inscription en anglais et en chinois. Tombes disposées un peu partout, sans vrzvraim d'ordre précis.

 

Puis nous passons au cimetière japonais. Très grand, de nombreuses steles, mais sans pierres tombales, très sobre. Très bien entretenus, les stèles sont alignees, ça fait un peu militaire. Aucune fleur.

 

Enfin le cimetière australien, très différent, avec beaucoup de fleurs, les tombes sont posées un peu au hasard semble-t-il, pas d'alignements particuliers, et de nombreuses pistes assez larges entre les tombes. Les 4x4 entrent librement et les les gens ne se privent pas de circuler dans le cimetière avec leur véhicule. On trouve que ce n'est pas très respectueux.

 

Et ensuite, direction encore une fois Cable Beach

Et son coucher de soleil incroyable.

 

Petit punch sympa encore ce soir pendant que l'on observe le soleil en train de tomber lentement dans l'océan, irradiant le ciel de couleurs mauve, rouge, jaune, dorée. Les cocotiers se détachent en ombres chinoises devant ce décor de sang et de feu.

 

Pour le dinner, barbecue. Pommes de terres au grill et filet de bœuf grillé. Sam nous rejoint pour le repas.

 

 

 

 

 

Le cimetière japonais

  • Lundi 12 février

 

Perrine reste une journée de plus à la maternite, elle sortira demain. Nous passons l'après midi complète avec elle et nous pouvons profiter du petit Zale. Je le prends un bon moment sur les genoux, il dort vraiment bien, se réveille de temps à autre, s'étire et se rendort. Un bébé sans histoires !

 

Puis nous nous installons à notre quartier général, le Sunset Bar, à Cable Beach comme chaque soir. Un punch, nous mangeons ensuite ici une salade au poulet, en profitant du coucher de soleil. La temperature est idéale.

 

 

Perrine et Zale

  • Mardi 13 février

 

C'est aujourd'hui que Perrine rentre à la maison. Ce matin un peu de bricolage, montage d'un petit lit, et installation du siège auto dans la voiture avec Sam.

 

Vers 14h30 ils sont la, avec Zale. 

 

En fin d'après midi, Gisele se baigne à Cable Beach et nous rentrons ensuite, la pluie commence à tomber.

 

Ce soir champagne, nous fêtons l'anniversaire de Perrine et la naissance de Zale.

 

 

 

Le jour du départ approche malheureusement très vite. Samedi nous prenons l'avion pour Perth, et lundi nous decollons de Perth pour Lyon.

 

Mais il semblerait qu'un petit malin de cyclone se soit mis dans l'idée de contrarier nos plans. La probabilité est passée à 50% pour vendredi sur la region. Suspense...

 

  • Mercredi 14 février

 

Ce matin Sam repart à la ferme, il reviendra vendredi soir. Il a du travail à faire, et il en profite pendant que nous sommes là.

 

Il lui a envoyé cet apres midi un bouquet de fleurs pour la St Valentin ! D?licate attention.

 

Perrine a rendez vous à 13h30 à la "Community Health" pour un examen du petit Zale. Poids, reflexes, etc. Tout va bien.

 

Puis direction la maternité pour le test des oreilles. Ici même chose, tout est parfait, il entend bien.

 

De retour Perrine va se reposer et je prends Zale avec moi, d'abord sur mes genoux, il est bien allongé et me dévisage en silence. Puis je m'allonge avec lui dans notre chambre et il s'endort près de moi. Il est emouvant ce petit, il va me manquer beaucoup.

 

Ensuite courses au Woolworths du coin vers 18h.

 

Cliquez sur le lien ci dessous : 

 

Une petite vidéo sympa de Zale

 

  • Jeudi 15 février

 

La principale information aujourd'hui est la confirmation de l'arrivée du cyclone ce weekend. Niveau 3 sur une échelle de 5.

 

Nous avons fait des provisions pour cinq jours, sur les recommandations de Sam. Bière, pinard, etc...nous somes prêts ;-).

 

Si vous n'avez plus de nouvelles, ne vous inquiétez pas, c'est que nous seront sous les décombres ;-). Bon bien sûr je fais le beau, mais quand même tous les gens de Broome étaient au supermarché cet apres midi pour faire des provisions.

 

Sinon rien de bien particulier aujourd'hui, nous sommes passés à l'aéroport pour avoir des infos sur notre vol Broome-Perth de samedi, mais pour l'instant tout est maintenu.

 

Ce soir bain du petit, il semble adorer ça.

 

 

  • Vendredi 16 fevrier

 

Voici les dernieres prévisions pour la trajectoire du cyclone, ce midi 16 février, il y a une demie heure.

 

 

 

 

La trajectoire estimée du cyclone

 

 

Il ne faut surtout pas qu'il remonte au Nord Est vers Broome ! Wait and see.

 

Pendant ce trmps il tombe littéralement des cordes depuis ce matin, pluie accompagnée d'un vent assez fort en bourrasque. Nous subissons une tempête tropicale classique.

 

Et pour passer le temps on en profite pour s'occuper de Zale pendant que Sam et Perrine font un tour en ville, la mamie est toute heureuse !

 

 

 

La bienheureuse mamie !

  • Samedi 17 février

 

Huit heures du matin. Il est tombé un sacré paquet d'eau depuis hier soir ! Mais ce matin c'est calme, ni pluie ni vent.

 

Vigin Australia nous a informés que notre vol pour Perth était décalé à cet après midi 15 heures. On croise les doigts.

 

Dix heures du matin, croiser les doigts n'a pas suffi notre vol est de nouveau annulé et reporté à dimanche soir 18h35. C'est chaud car on décolle pour la France dimanche a 6h du matin.

 

En regardant le site web de l'aéroport nous nous apercevons que seul Virgin a annulé ses vols et non Qantas. Nous allons a l'aéroport et nous tombons sur une hotesse Qantas qui nous confirme que les vols sont bien maintenus, du coup on réserve un vol, depart 15h10 cet apm. 

 

Virgin, contacté par téléphone nous indique qu'on peut annuler et ils nous ferons un credit pour un futur vol.

 

On recroise les doigts ! 

 

Ca y est nous sommes à Perth. C'était calme à Broome, mais peu de temps apres le décollage nous avons été bien secoués.

 

Il fait un temps magnifique, ciel bleu sans nuages, et 30 degrés. Nous prenons un taxi jusqu'à notre hotel qui est a 10mn de voiture.

 

C'était dur de quitter tout le monde...Perrine nous a a conduit à l'aéroport. Au controle de securite on m'a indiqué que je faisais l'objet d'un contrôle spécial.

Pendant ce temps Gisele se faisait harponner au controle avec un couteau dans son sac ! Heureusement que Perrine etait encore la, elle lui a donné le couteau. 

 

  • Dimanche 18 février

 

Avec la force de l'habitude on met machinalement le blog à jour chaque soir, ca fait partie de la journée, et ca devient un rituel. Mais ce soir est particulier car c'est le dernier soir, c'était notre dernière journée en Australie. Demain dès l'aube nous decollons pour la France.

 

Mais avant ca, aujourd'hui nous avons passé une journée parfaite à Perth.

 

C'est une ville magnifique. Très aérée, beaucoup d'espace, construite le long de la Swan River, sur la partie la plus large de l'estuaire. Perth n'est pas au bord de la mer, c'est Fremantle qui a ce privilège.

 

Nous commençons par un tour de la ville en bus, ce qui est un excellent moyen de voir les points interessants en peu de temps. Ce sont des bus à deux étages, le haut étant ouvert.

 

Nous faisons une halte de une heure pour marcher dans le King's Park Botanic Garden, qui offre une vue époustouflante sur la baie et sur Perth. Nous reprenons un autre bus pour terminer le tour sur la baie.

 

Petit restau vite fait au bord de l'eau, le serveur est tout content de parler en français avec nous, mais il a très peu pratiqué et c'est un peu laborieux pour lui.

 

Ensuite nous déambulons dans les rues pietonnes et nous allons de bonnes surprises en bonnes surprises. Le quartier animé et central de la ville est formé de deux larges rues pietonnes parallèles, et entre ces rues se trouvent d'immenses boutiques, des centre commerciaux, etc. C'est dimanche mais tout est ouvert jusqu'à 17h.

 

Un marché se tient également sur une place annexe, j'en profite pour acheter des pêches.

 

Retour vers 17h30 à l'hotel, nous nous déplaçons avec Uber, toujours aussi impressionnant de rapidité pour nous récupérer.

 

Toutes les photos de la journée sont dans le dossier Perth.

 

 

 

 

Un aperçu de Perth Nord à gauche, la baie de la Swan River et Perth Sud à droite, les deux parties sont reliées par un pont

  • Mardi 20 Février

 

Ca y est nous sommes a Randens. Voyage sans histoire mais long et un peu fatigant. Leve lundi matin a 2h30 du matin pour etre a 3h00 à l'aéroport de Perth. Decollage à 6h00, arrivée à Lyon le meme jour a 19h05. Nous attendons au moins 45 mn nos bagages, c'est long !

On prend le RhoneXpress pour la Part Dieu où nous attend l'ami Michel.

Une nuit chez lui, et ce matin train Lyon - Aiguebelle, arrivée à 11h50. Mon frère Pascal nous attend et nous ramène chez nous. 

La boucle est bouclée !

 

 

 

COMMENTAIRES

 

  • Anne-Marie de Wolf (visiteur) · 22 février 2018

    Bienvenue en Randens

    · Répondre

     

  • Bernie (visiteur) · 21 février 2018

    Bienvenue sur terre ! A bientôt

    · Répondre

     

  • Anne-Marie de Wolf (visiteur) · 16 février 2018

    Gisele est une grand mère très heureuse!?

    · Répondre

     

  • Bernie (visiteur) · 13 février 2018

    Bon, allez, personne ne se décide, alors je la fais : cette fois un excès de Zale, c'est permis ! Profitez-en bien, avant un retour qu'on vous souhaite calme. Embrassez Perrine de notre part. On vous attend, les amis. Bises septentrionales.

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  Bernie · 14 février 2018

      Ah ah je l'attendais celle là. Tu rs pardonné pour cette fois.

      La bise à tous !

      · Répondre

       

     

  • Anne-Marie de Wolf (visiteur) · 13 février 2018

    A votre santé! ??????

    · Répondre

     

  • Julia · 12 février 2018

    J’ai l’impression que c’est apéro tout le temps!!!

    · Répondre

     

  • Karine · 12 février 2018

    Trop mignon ce bébé ? Profitez bien Bises à tous

    · Répondre

     

  • Virginy68 · 9 février 2018

    Bienvenue à Zale et félicitations aux heureux parents et grands-parents?! Papy et mamy en Australie ce n'est pas rien ?Heureuse que tout se soit bien passé!

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  Virginy68 · 9 février 2018

      Merci Virginie! Oui ça a été un peu difficile, mais le plus dur est fait. Plein de bises.

      · Répondre

       

     

  • fleur · 9 février 2018

    Félicitations !!!! Donc j'en déduis que c'est un garçon. Comment ça se prononce ?

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  fleur · 9 février 2018

      Ça se prononce Zèèle, à l'anglaise.

      Bisous !

      · Répondre

       

     

  • Anne-Marie de Wolf (visiteur) · 3 février 2018

    Est-ce que je envoyerais un kika, Adrien? Anne-Marie.

    · Répondre

     

  • Anne-Marie de Wolf (visiteur) · 1 février 2018

    Heureusement le temps est plus beau. Profitez de la nature et la chaleur. Grosses bises Will et Anne-Marie

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  Anne-Marie de Wolf · 2 février 2018

      Oui heureusement ! Mais beaucoup de toutes sont inondées et coupées. Grosses bises à tous.

      · Répondre

       

     

  • fleur · 25 janvier 2018

    Un youpala ?! je crois qu'elle prend de l'avance là :) Ne laisse pas Gisèle se baigner avec les requins !! J'imagine ton stress !! Profitez bien ^^

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  fleur · 25 janvier 2018

      C'est un petit youpala ! 

      Je veille sur Gisèle, t'inquiète pas. C'est quand même pas rassurant cette affaire.

      · Répondre

       

    • fleur  Adrien · 25 janvier 2018

      On ne doit pas parler de la même chose, le youpala dont je parle est un truc où on glisse les jambes du bébé et il peut se déplacer tout seul, en sautant. ça crée des polémiques car beaucoup de parents en abusent et les laissent trop longtemps dedans, ce n'est pas sans conséquence... 

       

      C'est clair qu'entre les crocodiles et les requins, vous n'avez pas l'air d'être en sécurité !!!

      · Répondre

       

     

  • Marie laure · 25 janvier 2018

    Que de beaux paysages..profitez en bien biz

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  Marie laure · 25 janvier 2018

      On profite, on profite ! Le temps passe très vite. Bisous.

      · Répondre

       

     

  • REBOUX André · 24 janvier 2018

    Merci pour ces commentaires et photos qui nous permettent de voyager avec vous. Merci pour la carte reçue ce jour (toujours très hi-tech Adrien!). On attend avec impatience le jour de ton nouveau grade!

    Bises à vous tous!

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  REBOUX André · 25 janvier 2018

      Le jour de mon nouveau grade ne devrait pas tarder. En attendant la vie est belle, ça je peux te l'affirmer :-).

      · Répondre

       

     

  • Bernie · 23 janvier 2018

    Papy et Mamie font l'Australie !!! Et ce qu'on en voit nous fait envie (je parle de l'Australie, pas du Papy !) en dépit des insectes et des crocos. Pour les inondations, on est à égalité (parait que Randens est une île, maintenant ;-) Bises à Perrine et à Mamie. Solide poignée de main au valeureux Papy qui affronte tous les dangers avec coolitude

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  Bernie · 23 janvier 2018

      Papy, mamie... bientôt ! Paraît que là où on est c'est la saison des pluies, mais le ciel est toujours bleu ! Tout est détraqué je te dis. 

      La bise aux filles !

      · Répondre

       

     

  • Karine · 23 janvier 2018

    Sympa les vidéos :-) cela renforce l'immensité...Merci Adrien pour ce dépaysement quotidien : une bouffée de chaleur au milieu de notre grisaille actuelle ! Bises à tous les 3

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  Karine · 23 janvier 2018

      Plein de bises chaudes et ensoleillée Karine ! Courage !

      · Répondre

       

     

  • Maryline (visiteur) · 22 janvier 2018

    Trop hostile pour moi !!

    · Répondre

    • Adrien (visiteur)  Maryline · 23 janvier 2018

      Et j'oubliais les crocodiles de mer et les requins quand tu te baignes !

      · Répondre

       

    • Adrien (visiteur)  Maryline · 23 janvier 2018

      En fait c'est juste les mouches et les moustiques, les cyclones, les routes inondées, à part ça c'est le top !

      · Répondre

       

    • Adrien (visiteur)  Maryline · 23 janvier 2018

      Pour nous aussi ! Mais tu verras si ta fille s'installe dans ces régions "hostiles" :-)

      · Répondre

       

     

  • Sandrine C (visiteur) · 18 janvier 2018

    Magnifique photos , sans parler du parfait commentateur ?!!

    Profitez à fond!

    De belles pensées à toute la famille

· Répondre

  • Adrien (visiteur)  Sandrine C · 19 janvier 2018

    Merci Sandrine ! Le parfait commentateur est ravi du commentaire ,:-)

    · Répondre

 



13/03/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres